Connect with us

Sports

Infos: Sierra Leone : oublier son handicap grâce au football

Les membres d'une équipe de football de l'Association sportive des amputés d'une jambe jouent pendant une séance d'entraînement à Freetown, le 16 avril 2022   –   Copyright © africanews JOHN WESSELS/AFP or licensors By Rédaction Africanews Dernière MAJ: Il y a 1 heure Sierra Leone Sur le sable fin de cette plage de la capitale Freetown

Published

on

Infos: Sierra Leone : oublier son handicap grâce au football
Les membres d'une équipe de football de l'Association sportive des amputés d'une jambe jouent pendant une séance d'entraînement à Freetown, le 16 avril 2022   –  

Copyright © africanews

JOHN WESSELS/AFP or licensors

Sierra Leone

Sur le sable fin de cette plage de la capitale Freetown s’entraînent les sportifs de The Flying Stars, l’équipe nationale de football des personnes amputées de la Sierra Leone.

Parmi ces footballeurs, se trouvent des victimes de la guerre civile que leur pays a connue entre 1991 et 2002 et qui a fait entre 50 000 et 200 000 morts. 

A l’entraînement, ces footballeurs ne laissent rien au hasard. Comme pour tout sportif, la préparation physique a toute sa place ici. Et le coach est simplement fier de ses protégés et de l’initiative.

« Voici l'équipe nationale amputée de la Sierra Leone. Nous sommes le premier pays africain à accueillir une équipe nationale de football pour amputés. Nous sommes les premiers. », explique le coach de The Flying stars.

Jouer au football permet à ces mutilés de guerre de ranger leur passé atroce dans les tiroirs et de retrouver de la dignité dans un pays où le handicape expose souvent à la stigmatisation.

« Quand je suis arrivé en ville, j'ai vu cette équipe d'amputés. C'est pourquoi ils m'ont proposé de jouer  au football pour discuter avec mes collègues, jouer avec eux, pour que je me sente vivant comme si j'étais avec mes collègues. Cette équipe nationale m'a donc envoyé au Ghana pour jouer au football et représenter le pays au Liberia, en Tanzanie et au Kenya. Ils m'ont donné toutes ces opportunités. », raconte le gardien de l'équipe.

Ce gardien de but amputé continuera sans nul doute encore de profiter du football pour oublier la perte de son membre supérieur et vivre pleinement. Le ballon rond devenant une thérapie.

Voir plus

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Infos: Afrique du Sud : une randonnée promeut une autre image de Soweto

Des randonneurs observant à Soweto, le 22 janvier 2023   –   Copyright © africanews GUILLEM SARTORIO/AFP or licensors By Rédaction Africanews Dernière MAJ: Il y a 5 heures Afrique du Sud Soweto, immense township près de Johannesburg, avec ses ruelles miséreuses et son paysage urbain, se prête peu à la rêverie bucolique. Mais une initiative, ''Soweto

Published

on

Infos: Afrique du Sud : une randonnée promeut une autre image de Soweto
Des randonneurs observant à Soweto, le 22 janvier 2023   –  

Copyright © africanews

GUILLEM SARTORIO/AFP or licensors

Afrique du Sud

Soweto, immense township près de Johannesburg, avec ses ruelles miséreuses et son paysage urbain, se prête peu à la rêverie bucolique. Mais une initiative, ''Soweto Ndofaya'' tente changer la donne.

Chaque dimanche matin, Masike Lebele, 40 ans, emmène une vingtaine de randonneurs en balade à Soweto, le quartier de son enfance, sur un parcours où coexistent campagne et mines d'or abandonnées.

Tentant ainsi de redorer l’image de ce township de Johannesburg, victime de préjugés.

 » J'ai voulu créer une randonnée dans les décharges de mines. Parce que les gens pensent juste que les décharges de mines représentent un danger, pourtant, ce sont des lieux de plaisir et d'exploration ? En 2016, j’ai donc j'ai élaboré des sentiers sûrs que je peux faire visiter. » ; explique Masike Lebele, fondateur et guide du sentier Soweto Ndofaya.

La randonnée s’étend sur 7 kilomètres. Les randonneurs passant aussi par des galeries instables de sable compacté creusées par l’érosion.

« Oui, nous faisons des randonnées assez souvent, mais celle-ci est exceptionnelle, je pense, culturellement, elle est plus expansive. D'habitude, nous allons dans la nature, les ruisseaux, les montagnes et ainsi de suite, ici, c'est une expérience culturelle hors norme.'', se félicite Christo Welgemoed, randonneur.

A la sortie des galeries ocre, un plateau de sable blond offre une vue spectaculaire sur tout Soweto. Dommage pour ceux qui serait intéressé, les réservations sont pleines jusqu'en mars.

Voir plus

Continue Reading

Sports

Infos: Rwanda : enquête après des insultes visant l’arbitre Salima Mukansanga

Salima Mukansanga pendant le match de groupe B de la CAN entre le Zimbabwe et la Guinée au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, au Cameroun, le 18 janvier 2022   –   Copyright © africanews Themba Hadebe/Copyright 2022 The AP. All rights reserved. By Rédaction Africanews avec AFP Dernière MAJ: Il y a 1 heure Rwanda La

Published

on

Infos: Rwanda : enquête après des insultes visant l’arbitre Salima Mukansanga
Salima Mukansanga pendant le match de groupe B de la CAN entre le Zimbabwe et la Guinée au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, au Cameroun, le 18 janvier 2022   –  

Copyright © africanews

Themba Hadebe/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.

Rwanda

La fédération rwandaise de football a ouvert une enquête à la suite d'insultes proférées lors d'un match de championnat par des supporters contre Salima Mukansanga, l'une des trois femmes désignées pour arbitrer des matches de la Coupe du monde hommes, a-t-on appris mercredi.

Mukansanga a été la cible de slogans hostiles de supporters du Kiyovu Football Club alors qu'elle arbitrait vendredi dernier le match de cette équipe contre Gasogi United qui s'était conclu par un nul 0-0.

Le club de Kiyovu a annoncé mercredi qu'il allait identifier et punir les auteurs de ces insultes. La Fédération a pour sa part annoncé mardi qu'elle avait lancé sa propre enquête sur cet incident.

Une porte-parole du gouvernement rwandais, Yolande Makolo, s'est félicité de cette initiative prise afin de lutter contre ce « comportement inacceptable ».

Salima Mukansanga, 34 ans, était l'une des trois femmes sur la liste des 36 arbitres choisis par la FIFA pour participer à la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Il s'agissait de la première fois que des femmes étaient retenues pour arbitrer une Coupe du Monde hommes.

Elle avait aussi été l'année dernière la première femme à être choisie comme arbitre pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) après avoir également arbitré lors de la Coupe du Monde femmes jouée en France en 2019.

Voir plus

Continue Reading

Sports

Infos: Turquie : 4 joueuses africaines ont « renforcé » l’Hatayspor

La milieu de terrain ivoirienne Aminata Haidara, l'attaquante burkinabéJuliette Nana, l'attaquante ghanéenne Suzzy Dede Teye et la milieu de terrain Priscilla Okyere   –   Copyright © africanews Anadolu By Rédaction Africanews avec ANADOLU Dernière MAJ: 24/01 – 15:28 Turquie Les quatre footballeuses africaines de l'équipe de Turkcell Women's Football Super League Onvo Hatayspor, recrutées en début

Published

on

Infos: Turquie : 4 joueuses africaines ont “renforcé” l’Hatayspor
La milieu de terrain ivoirienne Aminata Haidara, l'attaquante burkinabéJuliette Nana, l'attaquante ghanéenne Suzzy Dede Teye et la milieu de terrain Priscilla Okyere   –  

Copyright © africanews

Anadolu

Turquie

Les quatre footballeuses africaines de l'équipe de Turkcell Women's Football Super League Onvo Hatayspor, recrutées en début de saison, assument déjà le « fardeau des buts » de l'équipe.

Transférées en début de saison, la milieu de terrain ivoirienne de 26 ans Aminata Haidara, l'attaquante burkinabé de 22 ans Juliette Nana, l'attaquante ghanéenne de 21 ans Suzzy Dede Teye et la milieu de terrain de 27 ans Priscilla Okyere se sont adaptées à l'équipe en peu de temps.

Les Africaines, qui ont inscrit 9 des 23 buts marqués par leur équipe en 12 matches au cours des 13 semaines restantes du championnat, ont également réalisé 6 passes décisives.

Okyere avec 3 buts et 4 passes décisives, Teye avec 5 buts, Nana avec 1 but et 1 passe décisive, Haidara avec 1 passe décisive, ont joué un rôle important dans le maintien de leur équipe au sommet, qui se classe 2ème de la ligue.

Priscilla Okyere, milieu de terrain de 27 ans explique être  » venu ici parce que je voulais jouer dans une grande équipe comme Hatayspor, dans une grande ligue. C'est une grande opportunité pour moi parce que toutes les équipes en Turquie m'ont vu et je joue très bien en ce moment. Après cette saison, peut-être que je peux continuer à jouer dans une grande équipe en Europe ou à Hatayspor. »

Pour L'attaquante ghanéenne Suzzy Dede Teye, c'est sa première expérience internationale avec Hatayspor.

 » Si nous nous battons ensemble et que nous nous comprenons, je pense que nous pouvons aller loin en championnat. »

Le directeur technique Bugüner pour sa part met l'accent sur les points positifs des joueuses.

Déclarant que les joueurs qu'ils ont transférés en début de saison ont rejoint l'équipe après une longue recherche, Bugüner a indiqué « nos transferts ont eu lieu après des examens détaillés parmi des centaines de vidéos. »

Voir plus

Continue Reading

Trending

0:00
0:00