Connect with us

Sports

Infos: Philippe Diallo, un fils de Sénégalais à la tête du football français

Philippe Diallo, vice-président de la Fédération française de football (FFF), au siège de la fédération, le 11 janvier 2023 à Paris   –   Copyright © africanews Michel Euler/Copyright 2023 The AP. All rights reserved. By Rédaction Africanews avec AFP Dernière MAJ: 11/01 – 16:18 France Philippe Diallo, propulsé par intérim à la tête de la Fédération

Published

on

Infos: Philippe Diallo, un fils de Sénégalais à la tête du football français
Philippe Diallo, vice-président de la Fédération française de football (FFF), au siège de la fédération, le 11 janvier 2023 à Paris   –  

Copyright © africanews

Michel Euler/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.

France

Philippe Diallo, propulsé par intérim à la tête de la Fédération française de football (FFF), est un acteur de l'ombre mais fin connaisseur des arcanes du football depuis trois décennies.

Méconnu du grand public, Diallo, 59 ans, a dirigé pendant près de 30 ans (de 1992 à 2021) l'Union des clubs professionnels de football (UCPF), le syndicat patronal des clubs professionnels, et a joué notamment un rôle important dans les réformes des transferts de joueurs, en faisant preuve d'habileté politique.

Ce natif de Saint-Nazaire, fils d'un champion de boxe sénégalais, fait son entrée à la « 3F » en rejoignant la liste de Noël Le Graët lors de la réélection du dirigeant breton en mars 2021.

Trésorier général au sein du comité exécutif (Comex) de la fédération, il grimpe dans l'organigramme en devenant vice-président délégué en décembre 2021, en remplacement de Brigitte Henriques, élue à la tête du Comité national olympique sportif (CNOSF).

Technocrate

« Diallo est un type brillant, proche du foot professionnel, il a fait très belle impression aux assemblées fédérales quand il était trésorier », estime une source proche de la FFF.

Ce technocrate diplômé en droit public et droit des affaires possède aussi une expérience internationale en tant que juge unique à la chambre de résolutions des litiges de la FIFA depuis 2003. Depuis 2013, il est en outre à la tête du Conseil Social du Mouvement Sportif (Cosmos), une organisation patronale regroupant plusieurs milliers de structures (clubs, ligues, organisateurs d'événements…).

Signe de son influence en coulisses, le nom de Philippe Diallo est revenu à plusieurs reprises dans la presse comme possible président de la Ligue professionnelle de football (LFP), notamment en 2016 au moment d'élire le successeur de Frédéric Thiriez. Sans que cet homme discret, qui ne court pas la presse, ne fasse jamais officiellement acte de candidature.

« Pragmatique et politique »

« Il est très fin politiquement », salue une source proche du mouvement sportif qui lui reconnaît « une connaissance des dossiers peu égalée » et « une compréhension très juste des rouages politiques ». Tout en soulignant « son extrême discrétion, voire son caractère solitaire, qui peuvent être perçus comme un défaut ».

Pour Frédéric Jaillant, ancien journaliste et chargé de la communication de la LFP sous la présidence Thiriez, Diallo est « l'une des personnalités les moins connues du football français mais sans doute l'une des plus puissantes et des plus influentes. Il est à la fois pragmatique et politique ».

« Ce sera un anti-Le Graët dans la communication », ajoute-t-il. « Son truc, ce ne sont pas les grandes phrases qui vont diviser le monde du football. Il s'exprimera peu et, quand il le fera, ce sera quand il aura quelque chose à dire. »

Instance fragilisée

Ces derniers mois, le vice-président délégué s'était attaché à déminer les nombreuses polémiques entourant la fédération, annonçant par exemple une réflexion pour créer un fonds d'indemnisation des victimes d'accidents du travail sur les chantiers du Mondial au Qatar.

A présent à la tête de la fédération – au moins-  jusqu'au prochain comité exécutif, Diallo aura pour mission de stabiliser une instance fragilisée« Il n'a aucun relais, il ne pourra pas rester, il fera juste l'intérim », juge toutefois une autre source proche de la FFF.

A contrario, Frédéric Jaillant décrit un homme « ambitieux de par sa formation et son background », qui sera difficile à déloger. « Une fois qu'il sera en poste, on verra que c'est la bonne personne au bon endroit, ce sera une évidence pour tout le monde », selon lui.

Voir plus

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Infos: Afrique du Sud : une randonnée promeut une autre image de Soweto

Des randonneurs observant à Soweto, le 22 janvier 2023   –   Copyright © africanews GUILLEM SARTORIO/AFP or licensors By Rédaction Africanews Dernière MAJ: Il y a 6 heures Afrique du Sud Soweto, immense township près de Johannesburg, avec ses ruelles miséreuses et son paysage urbain, se prête peu à la rêverie bucolique. Mais une initiative, ''Soweto

Published

on

Infos: Afrique du Sud : une randonnée promeut une autre image de Soweto
Des randonneurs observant à Soweto, le 22 janvier 2023   –  

Copyright © africanews

GUILLEM SARTORIO/AFP or licensors

Afrique du Sud

Soweto, immense township près de Johannesburg, avec ses ruelles miséreuses et son paysage urbain, se prête peu à la rêverie bucolique. Mais une initiative, ''Soweto Ndofaya'' tente changer la donne.

Chaque dimanche matin, Masike Lebele, 40 ans, emmène une vingtaine de randonneurs en balade à Soweto, le quartier de son enfance, sur un parcours où coexistent campagne et mines d'or abandonnées.

Tentant ainsi de redorer l’image de ce township de Johannesburg, victime de préjugés.

 » J'ai voulu créer une randonnée dans les décharges de mines. Parce que les gens pensent juste que les décharges de mines représentent un danger, pourtant, ce sont des lieux de plaisir et d'exploration ? En 2016, j’ai donc j'ai élaboré des sentiers sûrs que je peux faire visiter. » ; explique Masike Lebele, fondateur et guide du sentier Soweto Ndofaya.

La randonnée s’étend sur 7 kilomètres. Les randonneurs passant aussi par des galeries instables de sable compacté creusées par l’érosion.

« Oui, nous faisons des randonnées assez souvent, mais celle-ci est exceptionnelle, je pense, culturellement, elle est plus expansive. D'habitude, nous allons dans la nature, les ruisseaux, les montagnes et ainsi de suite, ici, c'est une expérience culturelle hors norme.'', se félicite Christo Welgemoed, randonneur.

A la sortie des galeries ocre, un plateau de sable blond offre une vue spectaculaire sur tout Soweto. Dommage pour ceux qui serait intéressé, les réservations sont pleines jusqu'en mars.

Voir plus

Continue Reading

Sports

Infos: Rwanda : enquête après des insultes visant l’arbitre Salima Mukansanga

Salima Mukansanga pendant le match de groupe B de la CAN entre le Zimbabwe et la Guinée au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, au Cameroun, le 18 janvier 2022   –   Copyright © africanews Themba Hadebe/Copyright 2022 The AP. All rights reserved. By Rédaction Africanews avec AFP Dernière MAJ: Il y a 1 heure Rwanda La

Published

on

Infos: Rwanda : enquête après des insultes visant l’arbitre Salima Mukansanga
Salima Mukansanga pendant le match de groupe B de la CAN entre le Zimbabwe et la Guinée au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, au Cameroun, le 18 janvier 2022   –  

Copyright © africanews

Themba Hadebe/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.

Rwanda

La fédération rwandaise de football a ouvert une enquête à la suite d'insultes proférées lors d'un match de championnat par des supporters contre Salima Mukansanga, l'une des trois femmes désignées pour arbitrer des matches de la Coupe du monde hommes, a-t-on appris mercredi.

Mukansanga a été la cible de slogans hostiles de supporters du Kiyovu Football Club alors qu'elle arbitrait vendredi dernier le match de cette équipe contre Gasogi United qui s'était conclu par un nul 0-0.

Le club de Kiyovu a annoncé mercredi qu'il allait identifier et punir les auteurs de ces insultes. La Fédération a pour sa part annoncé mardi qu'elle avait lancé sa propre enquête sur cet incident.

Une porte-parole du gouvernement rwandais, Yolande Makolo, s'est félicité de cette initiative prise afin de lutter contre ce « comportement inacceptable ».

Salima Mukansanga, 34 ans, était l'une des trois femmes sur la liste des 36 arbitres choisis par la FIFA pour participer à la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Il s'agissait de la première fois que des femmes étaient retenues pour arbitrer une Coupe du Monde hommes.

Elle avait aussi été l'année dernière la première femme à être choisie comme arbitre pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) après avoir également arbitré lors de la Coupe du Monde femmes jouée en France en 2019.

Voir plus

Continue Reading

Sports

Infos: Turquie : 4 joueuses africaines ont « renforcé » l’Hatayspor

La milieu de terrain ivoirienne Aminata Haidara, l'attaquante burkinabéJuliette Nana, l'attaquante ghanéenne Suzzy Dede Teye et la milieu de terrain Priscilla Okyere   –   Copyright © africanews Anadolu By Rédaction Africanews avec ANADOLU Dernière MAJ: 24/01 – 15:28 Turquie Les quatre footballeuses africaines de l'équipe de Turkcell Women's Football Super League Onvo Hatayspor, recrutées en début

Published

on

Infos: Turquie : 4 joueuses africaines ont “renforcé” l’Hatayspor
La milieu de terrain ivoirienne Aminata Haidara, l'attaquante burkinabéJuliette Nana, l'attaquante ghanéenne Suzzy Dede Teye et la milieu de terrain Priscilla Okyere   –  

Copyright © africanews

Anadolu

Turquie

Les quatre footballeuses africaines de l'équipe de Turkcell Women's Football Super League Onvo Hatayspor, recrutées en début de saison, assument déjà le « fardeau des buts » de l'équipe.

Transférées en début de saison, la milieu de terrain ivoirienne de 26 ans Aminata Haidara, l'attaquante burkinabé de 22 ans Juliette Nana, l'attaquante ghanéenne de 21 ans Suzzy Dede Teye et la milieu de terrain de 27 ans Priscilla Okyere se sont adaptées à l'équipe en peu de temps.

Les Africaines, qui ont inscrit 9 des 23 buts marqués par leur équipe en 12 matches au cours des 13 semaines restantes du championnat, ont également réalisé 6 passes décisives.

Okyere avec 3 buts et 4 passes décisives, Teye avec 5 buts, Nana avec 1 but et 1 passe décisive, Haidara avec 1 passe décisive, ont joué un rôle important dans le maintien de leur équipe au sommet, qui se classe 2ème de la ligue.

Priscilla Okyere, milieu de terrain de 27 ans explique être  » venu ici parce que je voulais jouer dans une grande équipe comme Hatayspor, dans une grande ligue. C'est une grande opportunité pour moi parce que toutes les équipes en Turquie m'ont vu et je joue très bien en ce moment. Après cette saison, peut-être que je peux continuer à jouer dans une grande équipe en Europe ou à Hatayspor. »

Pour L'attaquante ghanéenne Suzzy Dede Teye, c'est sa première expérience internationale avec Hatayspor.

 » Si nous nous battons ensemble et que nous nous comprenons, je pense que nous pouvons aller loin en championnat. »

Le directeur technique Bugüner pour sa part met l'accent sur les points positifs des joueuses.

Déclarant que les joueurs qu'ils ont transférés en début de saison ont rejoint l'équipe après une longue recherche, Bugüner a indiqué « nos transferts ont eu lieu après des examens détaillés parmi des centaines de vidéos. »

Voir plus

Continue Reading

Trending

0:00
0:00