Connect with us

Sports

Infos: Football : les paradoxes de Bamba Dieng à l’OM

L'attaquant sénégalais Bamba Dieng célèbre le premier but de l'Olympique de Marseille contre Montpellier au stade Vélodrome, dans le sud de la France, le 10 avril 2022   –   Copyright © africanews CHRISTOPHE SIMON/AFP By Rédaction Africanews avec AFP Dernière MAJ: 10/01 – 15:31 France Efficace mais maladroit, inabouti mais prometteur, indésirable il y a quatre

Published

on

Infos: Football : les paradoxes de Bamba Dieng à l’OM
L'attaquant sénégalais Bamba Dieng célèbre le premier but de l'Olympique de Marseille contre Montpellier au stade Vélodrome, dans le sud de la France, le 10 avril 2022   –  

Copyright © africanews

CHRISTOPHE SIMON/AFP

France

Efficace mais maladroit, inabouti mais prometteur, indésirable il y a quatre mois mais bien utile aujourd'hui : il y a toujours un « mais » dans le paradoxal parcours de Bamba Dieng à l'OM, qui compte tout de même sur son attaquant sénégalais pour la deuxième partie de saison et dès mercredi à Troyes.

Invité à commenter la performance de Dieng samedi en Coupe de France contre Hyères – l'OM a gagné 2-0 et le Sénégalais a inscrit le deuxième but -, l'entraîneur marseillais Igor Tudor a dit deux fois la même chose, à chaud, puis à froid.

« Bamba a été bon. Il a marqué mais il aurait pu en mettre un ou deux de plus », a-t-il d'abord lâché samedi. « Bamba marque toujours quand il joue. Donc je dois être content. Mais selon moi, il est encore en phase de progression et il peut s'améliorer parce qu'il est encore très jeune », a-t-il ensuite ajouté lundi.

Il faut dire que le match de l'attaquant de 22 ans samedi contre les amateurs varois est un bon condensé des qualités et défauts étalés par le Sénégalais depuis deux ans et ses débuts au sein du groupe pro, lors de l'intérim assuré par Nasser Larguet avant l'arrivée de Jorge Sampaoli.

A Martigues, Dieng a ainsi d'abord tout raté. Il a glissé en bonne position, frappé à côté et n'a pas existé dos au but, dominé par les défenseurs centraux varois.

Mais il est resté constamment dangereux dans la profondeur et en a été récompensé par le but du break, sur lequel il a cette fois tout bien fait : appel tranchant, course puissante au duel avec son adversaire direct et frappe croisée dans le petit filet.

« Il est sur le bon chemin même s'il a encore une grande marge de progression », a résumé Tudor. « Il attaque l'espace de façon incroyable mais je dois essayer de lui apprendre ce qui lui manque encore : savoir jouer avec un défenseur sur le dos, protéger son ballon, être plus serein devant les buts, tirer sans vouloir à chaque fois tout arracher. Mais je le vois concentré et bien présent, c'est positif », a ajouté le technicien croate.

Avant le match à Martigues, Tudor avait déjà eu des paroles encourageantes pour Dieng. « J'ai envie de l'utiliser plus », avait-il prévenu. Car la première partie de saison du Sénégalais, qui aura 23 ans en mars, a été discrète et conditionnée par le mercato estival, lors duquel ses dirigeants ont cherché à s'en séparer.

Ecarté pendant presque toute la préparation cet été, le jeune avant-centre n'a en effet été réintégré qu'après l'échec de son transfert à Nice et a débuté la saison avec du retard, confronté en outre à la concurrence de Luis Suarez pour le rôle de doublure d'Alexis Sanchez.

Mais le pari Suarez a échoué et le Colombien a déjà quitté Marseille, offrant mécaniquement plus d'espace à Dieng, revenu en bonne forme de la Coupe du Monde, où il n'a pourtant pas trouvé beaucoup plus de temps de jeu avec le Sénégal qu'avec l'OM, malgré un but inscrit face au Qatar.

Alors que le calendrier marseillais reste dense entre L1 et Coupe de France, et malgré l'absence de compétition européenne, Dieng est donc redevenu un élément important du groupe de Tudor, qui devrait lui donner du temps de jeu entre Troyes mercredi et Lorient samedi.

Son contrat court jusqu'en juin 2024 et une prolongation est possible. Pour la suite du mercato, après l'arrivée de Ruslan Malinovskyi, le président marseillais Pablo Longoria penche d'ailleurs pour un nouvel élément du même profil que l'Ukrainien plus que pour un avant-centre. « Parce qu'ils sont durs à trouver en janvier et parce qu'il y a Bamba. »

Voir plus

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Infos: Kenya : l’athlète Georgina Rono suspendue pour dopage

La coureuse d'élite Georgina Rono du Kenya participe au marathon de Boston à Wellesley, Massachusetts, le 16 avril 2012.   –   Copyright © africanews AP Photo By Rédaction Africanews avec AFP Dernière MAJ: Il y a 13 heures Kenya La coureuse kényane Georgina Rono été suspendue pour quatre ans mardi après avoir été testé positive lors

Published

on

Infos: Kenya : l’athlète Georgina Rono suspendue pour dopage
La coureuse d'élite Georgina Rono du Kenya participe au marathon de Boston à Wellesley, Massachusetts, le 16 avril 2012.   –  

Copyright © africanews

AP Photo

Kenya

La coureuse kényane Georgina Rono été suspendue pour quatre ans mardi après avoir été testé positive lors d’un contrôle antidopage.

L’athlète qui a terminé troisième du marathon de Boston en 2012 et qui est également montée sur le podium aux marathons d'Eindhoven et de Francfort, a été bannie jusqu'au 25 janvier 2027. Tous ses résultats depuis le 27 mai ont été retirés de son palmarès à la suite d’une décision prise par l'Agence antidopage du Kenya.

Les autorités kényanes sont aux prises avec une crise du dopage, plus de 50 athlètes du pays d'Afrique de l'Est étant actuellement suspendus.

L'ampleur de la crise a fait craindre une interdiction totale de la fédération kényane d'athlétisme à la fin de l'année dernière, mais l'instance dirigeante de l'athlétisme n'a pas retenu cette sanction jugée trop stricte.

En contrepartie, le gouvernement kényan a garantie de consacrer davantage de fonds à sa lutte contre le dopage.

Le Kenya est le deuxième pays à avoir remporter le plus grand nombre de médailles olympiques derrière les États-Unis depuis les années 2000, des titres qui pourraient être remis en cause.

Voir plus

Continue Reading

Sports

Infos: Football : Boufal de retour au Qatar

Sofiane Boufal après le quart de finale de la Coupe du Monde entre le Maroc et le Portugal, au stade Al Thumama à Doha, Qatar, le 10 décembre 2022   –   Copyright © africanews Martin Meissner/Copyright 2022 The AP. All rights reserved By Rédaction Africanews avec AFP Dernière MAJ: Il y a 3 heures France Angers

Published

on

Infos: Football : Boufal de retour au Qatar
Sofiane Boufal après le quart de finale de la Coupe du Monde entre le Maroc et le Portugal, au stade Al Thumama à Doha, Qatar, le 10 décembre 2022   –  

Copyright © africanews

Martin Meissner/Copyright 2022 The AP. All rights reserved

France

Angers SCO a annoncé lundi soir « un accord de principe » avec le club qatari d'Al-Rayyan pour un transfert de l'international marocain Sofiane Boufal, très en vue au Mondial 2022.

« Le joueur est autorisé à se rendre ce mardi au Qatar pour passer la visite médicale », a précisé Angers dans un court message sur les réseaux sociaux. Parallèlement, Angers a annoncé « un accord » avec Metz pour un prêt avec option d'achat de l'attaquant Ibrahima Niane, qui doit également passer sa visite médicale.

Après le transfert d'Azzedine Ounahi à Marseille ces derniers jours, un départ de Boufal était aussi attendu : les deux demi-finalistes du Mondial ne sont apparus que de manière très épisodiques à Angers depuis leur retour du Qatar.

A 29 ans, Boufal était sous contrat jusqu'en 2024 mais il avait retiré toute mention du club sur ses réseaux sociaux, même s'il a pris le temps début janvier d'aller saluer les habitants du quartier où il a grandi à Angers.

Entré au SCO à l'âge de 10 ans, il y a fait ses débuts pro neuf ans plus tard. Il a ensuite brillé à Lille (2015-2016) avant de rater son aventure en Angleterre et de revenir se relancer à Angers en 2020.

Si le physique a souvent eu du mal à suivre, ses qualités techniques lui ont permis de se rappeler aux bons souvenirs de la sélection marocaine où, grâce à un jeu épuré et une plus grande discipline tactique, il a enfin gagné ses galons de titulaire à partir de la CAN il y a un an.

En début de saison, il avait été l'un des rares Angevins à se montrer au niveau, même de manière irrégulière. Désormais, le SCO, qui reste sur une série record de 12 défaites, est lanterne rouge, à 10 points du premier non-relégable.

Al-Rayyan n'est pas beaucoup mieux loti : le club est actuellement 10e et barragiste virtuel dans le championnat qatari.

Voir plus

Continue Reading

Sports

Infos: Tour du Gabon : 4 Africains dans le top 5

Des cyclistes sprintent vers la ligne d'arrivée lors de la 16e édition de la Tropicale Amissa Bongo à Libreville, le 29 janvier 2023   –   Copyright © africanews STEEVE JORDAN/AFP or licensors By Rédaction Africanews avec AFP Dernière MAJ: Il y a 18 heures Gabon Le Français Geoffrey Soupe (TotalEnergie) a remporté la 16e édition de

Published

on

Infos: Tour du Gabon : 4 Africains dans le top 5
Des cyclistes sprintent vers la ligne d'arrivée lors de la 16e édition de la Tropicale Amissa Bongo à Libreville, le 29 janvier 2023   –  

Copyright © africanews

STEEVE JORDAN/AFP or licensors

Gabon

Le Français Geoffrey Soupe (TotalEnergie) a remporté la 16e édition de la Tropicale Amissa Bongo au Gabon, l'une des plus importantes courses cyclistes du continent africain, devant l'Algérien Hamza Amari et le Mauricien Christopher Rougier-Lagane, à l'issue de la 7e et dernière étape, dimanche.

Soupe, 34 ans, avait remporté la première étape mais avait abandonné son maillot jaune de leader au bout deux jours avant de le reprendre samedi, la veille de l’arrivée finale.

C’est la première fois qu’on retrouve quatre coureurs africains dans le top 5 final de la course gabonaise avec Amari (2e), Rougier-Lagane (3e) et les Érythréens Natnael Berhane (4e) et Dawit Yemane (5e).

La 7e et dernière étape s'est achevée à Libreville, la capitale du Gabon, sur un sprint remporté par le Danois Alexander Salby (Bingoal-WB), devant l’Érythréen Henok Mulueberhane et le Russe Sergei Rostovtsev.

La Tropicale Amissa Bongo, qui compte pour le circuit UCI Africa Tour, s'est déroulée dans cinq des neuf provinces du Gabon, petit pays d'Afrique centrale recouvert à 90% d'une dense forêt tropicale. Les coureurs auront parcouru au total 903,2 kms, dans un climat très chaud et très humide.

La course met en compétition des équipes professionnelles internationales ainsi que dix sélections nationales du continent africain.

Classement final de la 16e édition de la Tropicale Amissa Bongo :

1. Geoffrey Soupe (FRA/TotalEnergie) en 20h18:16.

2. Hamza Amari (ALG/équipe nationale d’Algérie) 20h18:45.
3. Christopher Rougier-Lagane (MAU/équipe nationale de Maurice) 20h18:50.
4. Natnael Berhane (ERI/Beykoz Team-Turkey) 20h18:52.
5. Dawit Yemane (ERI/équipe nationale d’Erythrée) 20h18:54.

Voir plus

Continue Reading

Trending

0:00
0:00