Connect with us

ITALIE :: MUSIQUE

Infos: Actualités Italie :: OTENTIC B. ARTISTE DE TALENT DEPUIS LA VILLE DE ROME EN ITALIE SE DEVOILE :: Italy news

Otentic B. est un chanteur de charme camerounais qui vit en Italie, dans la ville de Rome depuis plusieurs années. Artiste de talent, il a produit des clips flamboyants comme celui-ci https://o-trim.co/ote qu’on peut visionner sur youtube. L’équipe de camer.be l’a rencontré et dans un court entretien qu’il nous a accordé, nous avons partagé un moment très détendu. Lisez

Published

on

Infos: Actualités Italie :: OTENTIC B. ARTISTE DE TALENT DEPUIS LA VILLE DE ROME EN ITALIE SE DEVOILE :: Italy news

Otentic B. est un chanteur de charme camerounais qui vit en Italie, dans la ville de Rome depuis plusieurs années. Artiste de talent, il a produit des clips flamboyants comme celui-ci https://o-trim.co/ote qu’on peut visionner sur youtube.

L’équipe de camer.be l’a rencontré et dans un court entretien qu’il nous a accordé, nous avons partagé un moment très détendu. Lisez plutôt.

 Bonjour Otentic, vous avez un nom original, pouvez-vous nous expliquer l’origine de ce nom et vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour Calvin, le nom Otentic m’a été donné à l’école secondaire. Il y avait eu une soirée festive très animée à l’école. J’étais alors danseur de break dance. J’ai laissé une forte impression et tous ceux qui étaient là, furent émerveillés. Le lendemain, un ami qui avait assisté à la scène en a fait un long commentaire à certains camarades. Chaque fois qu’un camarade me voyait à cette période, c’est le souvenir de cette danse qui se manifestait dans son regard. Il y avait comme une sorte de frénésie autour de moi. C’est à partir de là qu’est venu ce nom qui fait ma fierté. Ils m’ont appelé l’Authentique Bill, d’une parole banale est sorti un surnom qui fait rayonner mon art aujourd’hui. Le nom est resté, et plus tard, je l’ai changé pour Otentic B. plus court et plus facile à rédiger.

Pouvez-vous nous dire quel a été votre parcours musical ?

 La musique a toujours été une thérapie pour moi, je passais du temps à écouter de la musique et quand j’étais à l’université, je travaillais comme Dj dans certaines boîtes de nuit de Yaoundé. Un jour sur la route de l’école, j’ai rencontré un ami d’enfance. Il m’a dit qu’il allait dans un studio d’enregistrement et par curiosité, j’ai décidé de le suivre jusqu’au studio. C’était la première fois que j’allais dans un studio d’enregistrement. En plein travail de studio, il m’a demandé de l’aider à chanter un refrain de sa chanson parce qu’il était déçu du fait que  le gars avec qui il était censé faire le Featuring n’est pas arrivé. J’ai chanté le refrain et ceux qui étaient en studio ce jour étaient émus. C’est alors que   l’ingénieur de son m’a dit que j’avais une belle voix et que je pouvais être un bon artiste.

L’envie de chanter vient de ce jour-là. J’ai donc entrepris de composer des chansons. En ce moment les moyens d’enregistrer des chansons me manquaient cruellement. J’étais juste réticent. C’est en Italie aidé par des amis que j’ai commencé à faire carrière en enregistrant mes premières compositions. On peut situer le début de la musique véritablement en 2015. En 2018, je suis allé dans une école d’ingénieur de son et j’ai obtenu un certificat d’ingénieur. C’est dès ce moment-là que j’ai monté mon studio d’enregistrement et j’ai évolué de façon autonome.

 Je sais que vous êtes votre propre producteur. Comment arrive-t-on à concilier les deux activités chanteur et producteur ?

En fait, j’ai décidé de commencer à tout faire seul car en Italie, de nombreux studios ne comprenaient pas le type de musique que je faisais et plus encore ce que je voulais. Ce n’était pas facile pour ceux-ci de s’identifier à moi, c’est pourquoi j’ai trouvé la nécessité de travailler sur mes projets.

Parlant de la musique ; lorsque j’écoute votre musique j’ai du mal à me situer par rapport au rythme ; est-ce du zouk, du slam, rappe, quel genre de rythme vous proposez ?

Je fais un mélange d’afro pop, reggae, reggaeton et dancehall Le dancehall est un genre musical originaire de la Jamaïque. J’écoute beaucoup la musique jamaïcaine. Quoi qu’il en soit, dans ma musique, vous entendrez une combinaison de nombreux rythmes.

 Dans vos clips, il y a beaucoup d’émotion et de sensation dans l’air, quand on voit celle qui vous accompagne celle qui vous accompagne dans vos chansons, peut-on dire que vous avez la musique dans le sang ? voir les clips d’Otentic par ce lien  https://o-trim.co/ote

Hahahah je dirai oui. Je ne peux pas passer 10 minutes sans écouter une musique. Quand je suis calme, j’écoute des mélodies dans ma tête. La musique est comme une partie de mon corps.

Je sais qu’être en même temps producteur, distributeur demande une mobilisation d’énormes ressources. Avez-vous tout le potentiel pour mener à bien ce métier ?

S’il faut être sincère, cela n’a pas été facile pour moi. Jusqu’à présent, je suis un artiste indépendant. Je fais tout seul sans aucun parrainage. Vous pouvez imaginer combien je dépense pour mes vidéos. Dieu merci, je compose, produis, enregistre, mixe et masterise moi-même sinon ça pourrait trop lourd. C’est vrai que j’ai l’habitude d’avoir des « showcases », et des ventes de mon album qui m’aident à récolter de l’argent pour investir dans ma musique.

 Tout le monde sait que la ville du show biz c’est Paris, Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées à Rome. J’imagine qu’elles doivent être assez nombreuses pour un artiste ambitieux ?

Effectivement, Rome est encore en retard en matière de show biz surtout si l’on veut parler d’afrobeat. Mais je constate voir une augmentation des événements qui fait la promotion de la musique afro et je souhaite que cela se poursuive.

Quels sont les différents publics que vous voulez conquérir. Celui du Cameroun ou le public de la diaspora ?

Ma musique est globale et je veux conquérir le monde. Quand je chante, je m’assume, j’essaie de toucher tout le monde de manière particulièrement positive.

En dehors de youtube où est-ce que qu’on peut trouver vos chansons et comment vous contacter si on veut vous rencontrer pour un spectacle ? voir la vidéo d’Otentic   https://o-trim.co/oen

Vous pouvez trouver ma musique sur toutes les plateformes musicales Spotify, iTunes, YouTube etc. Vous pouvez me contacter par email otenticb@gmail.com Vous pouvez me contacter via mon téléphone : +393286141501

Je vous laisse carte blanche pour terminer cette interview.

Merci pour cette excellente interview et merci aussi pour le travail que vous faites pour le rayonnement de l’art. J’apprécie tous vos efforts et votre professionnalisme.

God bless

 

ITALIE :: MUSIQUE

Infos: Actualités Italie :: OTENTIC B. ARTISTE DE TALENT DEPUIS LA VILLE DE ROME EN ITALIE SE DEVOILE :: Italy news

Otentic B. est un chanteur de charme camerounais qui vit en Italie, dans la ville de Rome depuis plusieurs années. Artiste de talent, il a produit des clips flamboyants comme celui-ci https://o-trim.co/ote qu’on peut visionner sur youtube. L’équipe de camer.be l’a rencontré et dans un court entretien qu’il nous a accordé, nous avons partagé un moment très détendu. Lisez

Published

on

Infos: Actualités Italie :: OTENTIC B. ARTISTE DE TALENT DEPUIS LA VILLE DE ROME EN ITALIE SE DEVOILE :: Italy news

Otentic B. est un chanteur de charme camerounais qui vit en Italie, dans la ville de Rome depuis plusieurs années. Artiste de talent, il a produit des clips flamboyants comme celui-ci https://o-trim.co/ote qu’on peut visionner sur youtube.

L’équipe de camer.be l’a rencontré et dans un court entretien qu’il nous a accordé, nous avons partagé un moment très détendu. Lisez plutôt.

 Bonjour Otentic, vous avez un nom original, pouvez-vous nous expliquer l’origine de ce nom et vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour Calvin, le nom Otentic m’a été donné à l’école secondaire. Il y avait eu une soirée festive très animée à l’école. J’étais alors danseur de break dance. J’ai laissé une forte impression et tous ceux qui étaient là, furent émerveillés. Le lendemain, un ami qui avait assisté à la scène en a fait un long commentaire à certains camarades. Chaque fois qu’un camarade me voyait à cette période, c’est le souvenir de cette danse qui se manifestait dans son regard. Il y avait comme une sorte de frénésie autour de moi. C’est à partir de là qu’est venu ce nom qui fait ma fierté. Ils m’ont appelé l’Authentique Bill, d’une parole banale est sorti un surnom qui fait rayonner mon art aujourd’hui. Le nom est resté, et plus tard, je l’ai changé pour Otentic B. plus court et plus facile à rédiger.

Pouvez-vous nous dire quel a été votre parcours musical ?

 La musique a toujours été une thérapie pour moi, je passais du temps à écouter de la musique et quand j’étais à l’université, je travaillais comme Dj dans certaines boîtes de nuit de Yaoundé. Un jour sur la route de l’école, j’ai rencontré un ami d’enfance. Il m’a dit qu’il allait dans un studio d’enregistrement et par curiosité, j’ai décidé de le suivre jusqu’au studio. C’était la première fois que j’allais dans un studio d’enregistrement. En plein travail de studio, il m’a demandé de l’aider à chanter un refrain de sa chanson parce qu’il était déçu du fait que  le gars avec qui il était censé faire le Featuring n’est pas arrivé. J’ai chanté le refrain et ceux qui étaient en studio ce jour étaient émus. C’est alors que   l’ingénieur de son m’a dit que j’avais une belle voix et que je pouvais être un bon artiste.

L’envie de chanter vient de ce jour-là. J’ai donc entrepris de composer des chansons. En ce moment les moyens d’enregistrer des chansons me manquaient cruellement. J’étais juste réticent. C’est en Italie aidé par des amis que j’ai commencé à faire carrière en enregistrant mes premières compositions. On peut situer le début de la musique véritablement en 2015. En 2018, je suis allé dans une école d’ingénieur de son et j’ai obtenu un certificat d’ingénieur. C’est dès ce moment-là que j’ai monté mon studio d’enregistrement et j’ai évolué de façon autonome.

 Je sais que vous êtes votre propre producteur. Comment arrive-t-on à concilier les deux activités chanteur et producteur ?

En fait, j’ai décidé de commencer à tout faire seul car en Italie, de nombreux studios ne comprenaient pas le type de musique que je faisais et plus encore ce que je voulais. Ce n’était pas facile pour ceux-ci de s’identifier à moi, c’est pourquoi j’ai trouvé la nécessité de travailler sur mes projets.

Parlant de la musique ; lorsque j’écoute votre musique j’ai du mal à me situer par rapport au rythme ; est-ce du zouk, du slam, rappe, quel genre de rythme vous proposez ?

Je fais un mélange d’afro pop, reggae, reggaeton et dancehall Le dancehall est un genre musical originaire de la Jamaïque. J’écoute beaucoup la musique jamaïcaine. Quoi qu’il en soit, dans ma musique, vous entendrez une combinaison de nombreux rythmes.

 Dans vos clips, il y a beaucoup d’émotion et de sensation dans l’air, quand on voit celle qui vous accompagne celle qui vous accompagne dans vos chansons, peut-on dire que vous avez la musique dans le sang ? voir les clips d’Otentic par ce lien  https://o-trim.co/ote

Hahahah je dirai oui. Je ne peux pas passer 10 minutes sans écouter une musique. Quand je suis calme, j’écoute des mélodies dans ma tête. La musique est comme une partie de mon corps.

Je sais qu’être en même temps producteur, distributeur demande une mobilisation d’énormes ressources. Avez-vous tout le potentiel pour mener à bien ce métier ?

S’il faut être sincère, cela n’a pas été facile pour moi. Jusqu’à présent, je suis un artiste indépendant. Je fais tout seul sans aucun parrainage. Vous pouvez imaginer combien je dépense pour mes vidéos. Dieu merci, je compose, produis, enregistre, mixe et masterise moi-même sinon ça pourrait trop lourd. C’est vrai que j’ai l’habitude d’avoir des « showcases », et des ventes de mon album qui m’aident à récolter de l’argent pour investir dans ma musique.

 Tout le monde sait que la ville du show biz c’est Paris, Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées à Rome. J’imagine qu’elles doivent être assez nombreuses pour un artiste ambitieux ?

Effectivement, Rome est encore en retard en matière de show biz surtout si l’on veut parler d’afrobeat. Mais je constate voir une augmentation des événements qui fait la promotion de la musique afro et je souhaite que cela se poursuive.

Quels sont les différents publics que vous voulez conquérir. Celui du Cameroun ou le public de la diaspora ?

Ma musique est globale et je veux conquérir le monde. Quand je chante, je m’assume, j’essaie de toucher tout le monde de manière particulièrement positive.

En dehors de youtube où est-ce que qu’on peut trouver vos chansons et comment vous contacter si on veut vous rencontrer pour un spectacle ? voir la vidéo d’Otentic   https://o-trim.co/oen

Vous pouvez trouver ma musique sur toutes les plateformes musicales Spotify, iTunes, YouTube etc. Vous pouvez me contacter par email otenticb@gmail.com Vous pouvez me contacter via mon téléphone : +393286141501

Je vous laisse carte blanche pour terminer cette interview.

Merci pour cette excellente interview et merci aussi pour le travail que vous faites pour le rayonnement de l’art. J’apprécie tous vos efforts et votre professionnalisme.

God bless

 

Continue Reading

Trending

0:00
0:00