Connect with us

CAMEROUN :: PEOPLE

Infos: Actualités Cameroun :: Urgent, 08 mars 2023, Lady Ponce:

Message posté par l’artiste Lady Ponce sur sa page facebook à l’occasion du 8 mars : »Aujourd’hui j’ai eu droit à deux tenues du 08 mars cousues par David Fanaged je ne les publierai pas par respect non seulement pour les femmes qui n’ont pas pu avoir la tenue du 08 mars, mais également pour la

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Urgent, 08 mars 2023, Lady Ponce:

Message posté par l’artiste Lady Ponce sur sa page facebook à l’occasion du 8 mars : »Aujourd’hui j’ai eu droit à deux tenues du 08 mars cousues par David Fanaged je ne les publierai pas par respect non seulement pour les femmes qui n’ont pas pu avoir la tenue du 08 mars, mais également pour la femme de Martinez zogo à qui on a ôté la joie de fêter ce 08 mars. Ne l’oublions pas, le meurtre de son époux n’est toujours pas élucidé.
 
Chers tous c’est honteux de mettre cette tenue à 10 000 f. Je suis choquée parce qu’on semble oublier la valeur du smic au Cameroun. Qu’est ce qui peut nous pousser à vendre un tissu symbolique à 10.000f, sans aucune considération pour la misère de la femme rurale. 

Ce tissu aurait dû coûter 3 500 f au maximum, par respect pour ceux qui n’ont pas de moyens. Trop c’est trop. Vous avez assez profité des pauvres. Si le pagne du 08 mars de l’année prochaine n’est pas à 3 500f ne l’achetez pas et je commencerai le boycott sur ma page 4 mois en avance. Ce tissu est juste quelque chose de symbolique il n’a rien à voir avec les slogans et le but de cette journée dédiée à la femme entreprenante. 

Si nous avons l’habitude d’acheter ce tissu c’est juste en raison de nos traditions africaines. Je dis stop à l’escroquerie. »

CAMEROUN :: PEOPLE

Infos: Actualités Cameroun :: Geraldine Takere sur les traces de son grand-père. :: Cameroon news

Cette jeune militante du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a de qui tenir. Géraldine ne souhaitait pas forcément être dans la lumière; mais son amour pour son grand père et son père a décidé autrement. Bientôt une grande lignée politique ? La petite fille de l’ancien ministre John Henry Nganje, vue aussi plus tôt

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Geraldine Takere sur les traces de son grand-père. :: Cameroon news

Cette jeune militante du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a de qui tenir. Géraldine ne souhaitait pas forcément être dans la lumière; mais son amour pour son grand père et son père a décidé autrement.

Bientôt une grande lignée politique ? La petite fille de l’ancien ministre John Henry Nganje, vue aussi plus tôt dans cette aspiration, semble bien partie pour marcher sur les traces de son politique de grand père, à qui elle semble vouer une admiration (presque) sans failles. 

Une famille incroyable. Le grand père John Henry Nganje était probablement l’un des plus grands acteurs politique camerounais décédé en 2009, initiée par sa petite-fille Géraldine revenue des États-Unis pour honorer sa mémoire et faire le serment devant Dieu et les hommes de poursuivre l’œuvre de son grand-père et donc toute la famille accompagnait dans le cadre de la commémoration de son départ de ce monde qui s’est tenue samedi 18 mars 2023, au monastère des Bénédictins de Mont Fébé à Yaoundé au Cameroun.

« Avant sa mort, il m’a appelé et nous nous sommes parlé deux heures durant. Mon grand-père était un grand homme politique. Il savait rassembler les gens. Il a œuvré pour le développement de notre pays le Cameroun, pas seulement dans la région du Nord-Ouest, mais aussi dans l’Extrême-Nord et partout ailleurs dans le pays. Je suis rentrée il y a 20 ans et je suis prête à poursuivre l’œuvre qu’il a commencée », a confié Géraldine Takere.

Une femme humanitaire 

Toujours prête à donner un coup de main, elle est fière d’aider la section locale dans ses diverses tâches, même les plus ingrates. « J’aimerais par exemple, assister les enfants démunis du Nord-Ouest et du Sud-Ouest afin qu’ils retournent à l’école. J’aimerais également mettre sur pied une structure qui permettra aux femmes de pouvoir facilement écraser leurs aliments maïs, manioc et autres. Je ferai également des dons dans les hôpitaux », mentionne la nouvelle coqueluche du Rdpc.

A l’instar de son grand père, la jeune femme a le sens du collectif, des convictions, des valeurs et est prête à tout pour les défendre. Ces valeurs, c’est son grand père qui les lui a transmises, dès le plus jeune âge. Elle aurait pu se rebeller et choisir de militer dans le camp adverse. Ou elle aurait pu, de manière plus réaliste, comme tant d’autres jeunes de sa génération, être complètement dépolitisée. Au lieu de ça, la femme idéaliste a tout de suite rejoint les rangs du Parti au pouvoir.

Haut commis de l’État dans les années 1960, John Henry Nganje est né en 1901 à Baligashu, dans la commune de Balikumbat (région du Nord-Ouest). Au plan politique, il est l’un des pères fondateurs du Kndp [Kamerun National Democratic Party, ndlr]. Il a été plusieurs fois membre des différents gouvernements du président Ahamadou Ahidjo. Il a notamment été secrétaire permanent au ministère de la Fonction publique, puis secrétaire d’État au ministère des Travaux publics et des Transports, de 1960 à 1962. Il devient ensuite secrétaire d’État chargé des coopératives et du développement communautaire au ministère de l’agriculture. Homme politique entier, ses ambitions le conduisent à démissionner de l’administration pour embrasser une fonction élective à l’Assemblée nationale. Il est par la suite remplacé par feu Peter Pizizi Nkwete, originaire de Bafanji.

Continue Reading

CAMEROUN :: PEOPLE

Infos: Actualités Cameroun :: Geraldine Takere sur les traces de son grand-père. :: Cameroon news

Cette jeune militante du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a de qui tenir. Géraldine ne souhaitait pas forcément être dans la lumière; mais son amour pour son grand père et son père a décidé autrement. Bientôt une grande lignée politique ? La petite fille de l’ancien ministre John Henry Nganje, vue aussi plus tôt

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Geraldine Takere sur les traces de son grand-père. :: Cameroon news

Cette jeune militante du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a de qui tenir. Géraldine ne souhaitait pas forcément être dans la lumière; mais son amour pour son grand père et son père a décidé autrement.

Bientôt une grande lignée politique ? La petite fille de l’ancien ministre John Henry Nganje, vue aussi plus tôt dans cette aspiration, semble bien partie pour marcher sur les traces de son politique de grand père, à qui elle semble vouer une admiration (presque) sans failles. 

Une famille incroyable. Le grand père John Henry Nganje était probablement l’un des plus grands acteurs politique camerounais décédé en 2009, initiée par sa petite-fille Géraldine revenue des États-Unis pour honorer sa mémoire et faire le serment devant Dieu et les hommes de poursuivre l’œuvre de son grand-père et donc toute la famille accompagnait dans le cadre de la commémoration de son départ de ce monde qui s’est tenue samedi 18 mars 2023, au monastère des Bénédictins de Mont Fébé à Yaoundé au Cameroun.

« Avant sa mort, il m’a appelé et nous nous sommes parlé deux heures durant. Mon grand-père était un grand homme politique. Il savait rassembler les gens. Il a œuvré pour le développement de notre pays le Cameroun, pas seulement dans la région du Nord-Ouest, mais aussi dans l’Extrême-Nord et partout ailleurs dans le pays. Je suis rentrée il y a 20 ans et je suis prête à poursuivre l’œuvre qu’il a commencée », a confié Géraldine Takere.

Une femme humanitaire 

Toujours prête à donner un coup de main, elle est fière d’aider la section locale dans ses diverses tâches, même les plus ingrates. « J’aimerais par exemple, assister les enfants démunis du Nord-Ouest et du Sud-Ouest afin qu’ils retournent à l’école. J’aimerais également mettre sur pied une structure qui permettra aux femmes de pouvoir facilement écraser leurs aliments maïs, manioc et autres. Je ferai également des dons dans les hôpitaux », mentionne la nouvelle coqueluche du Rdpc.

A l’instar de son grand père, la jeune femme a le sens du collectif, des convictions, des valeurs et est prête à tout pour les défendre. Ces valeurs, c’est son grand père qui les lui a transmises, dès le plus jeune âge. Elle aurait pu se rebeller et choisir de militer dans le camp adverse. Ou elle aurait pu, de manière plus réaliste, comme tant d’autres jeunes de sa génération, être complètement dépolitisée. Au lieu de ça, la femme idéaliste a tout de suite rejoint les rangs du Parti au pouvoir.

Haut commis de l’État dans les années 1960, John Henry Nganje est né en 1901 à Baligashu, dans la commune de Balikumbat (région du Nord-Ouest). Au plan politique, il est l’un des pères fondateurs du Kndp [Kamerun National Democratic Party, ndlr]. Il a été plusieurs fois membre des différents gouvernements du président Ahamadou Ahidjo. Il a notamment été secrétaire permanent au ministère de la Fonction publique, puis secrétaire d’État au ministère des Travaux publics et des Transports, de 1960 à 1962. Il devient ensuite secrétaire d’État chargé des coopératives et du développement communautaire au ministère de l’agriculture. Homme politique entier, ses ambitions le conduisent à démissionner de l’administration pour embrasser une fonction élective à l’Assemblée nationale. Il est par la suite remplacé par feu Peter Pizizi Nkwete, originaire de Bafanji.

Continue Reading

CAMEROUN :: PEOPLE

Infos: Actualités Cameroun :: 08 mars: Kareyce Fotso dénonce les violences faites aux femmes :: Cameroon news

FLORENCE AYAFOR, gardienne de prison âgée de 46 ans, a été kidnappée le 29 septembre 2019, non loin de Santa (région du Nord-ouest du Cameroun), alors qu’elle revenait des obsèques. Elle sera violée, torturée et assassinée le 30 septembre 2019. Son supplice et son exécution seront filmés par ses bourreaux et diffusés sur les réseaux.

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: 08 mars: Kareyce Fotso dénonce les violences faites aux femmes :: Cameroon news

FLORENCE AYAFOR, gardienne de prison âgée de 46 ans, a été kidnappée le 29 septembre 2019, non loin de Santa (région du Nord-ouest du Cameroun), alors qu’elle revenait des obsèques. Elle sera violée, torturée et assassinée le 30 septembre 2019. Son supplice et son exécution seront filmés par ses bourreaux et diffusés sur les réseaux.

VANESSA TCHATCHOUA, le 20 août 2011 à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Ngousso à Yaoundé, Vanessa TCHATCHOUA alors âgée de 17 ans donne naissance à un bébé prématuré qui va disparaître de la couveuse de cette formation hospitalière. Convaincue de la complicité de l’hôpital dans cette disparition, Vanessa en fera le siège pendant six mois afin de revendiquer son enfant avant d’y être délogée. Malgré ses cris de détresse elle n’a jamais retrouver son enfant.

MAMAN EXÉCUTÉE AVEC SON BÉBÉ SUR LE DOS. La vidéo dure plus de deux minutes et circule sur les réseaux sociaux. On y voit deux femmes, l’une porte un bébé sur le dos, l’autre tient une petite fille par la main. Derrière elles, deux hommes en uniforme de l’armée, munis de pistolets-mitrailleurs, les forcent à avancer. Ils bandent les yeux des femmes, mettent un tee-shirt sur la tête de la petite fille, reculent, puis tirent près d’une vingtaine de fois. L’homme qui filme s’approche des corps sans vie, ensanglantés, avant d’arrêter la vidéo.

MONIQUE KOUMATEKEL Dimanche 13 mars 2016, hôpital laquintinie Douala, Monique âgée de 31 ans enceinte des jumeaux, perd la vie sur le parvis de l’hôpital Laquintinie, ventre ouvert au scalpel par une autre femme pour en extirper deux fœtus.

Motokwa
KF
Votre Mama Africa

Continue Reading

Trending

0:00
0:00