Connect with us

CAMEROUN :: MUSIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: Série noire : le chanteur Penda Dalle est mort :: Cameroon news

La série noire des artistes camerounais continue. L’artiste musicien, Penda Dalle, l’une des figures phares du Makossa s’est éteint aujourd’hui, 26 décembre à Paris. « Encore un coup dur dans la communauté artistique. Paix à son âme », a écrit l’artiste Ledoux Marcellin sur sa page Facebook.  Si les circonstances de son décès ne sont

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Série noire : le chanteur Penda Dalle est mort :: Cameroon news

La série noire des artistes camerounais continue. L’artiste musicien, Penda Dalle, l’une des figures phares du Makossa s’est éteint aujourd’hui, 26 décembre à Paris. « Encore un coup dur dans la communauté artistique. Paix à son âme », a écrit l’artiste Ledoux Marcellin sur sa page Facebook. 

Si les circonstances de son décès ne sont pas encore clarifiées, l’artiste Henri Lesentimental indique qu’il « serait mort dans les mêmes conditions que Djene Djento, donc d’arrêt cardiaque ». Il mentionne que la Sonacam attend le certificat de genre de mort pour publier le communiqué officiel. 

Son neveu, le chanteur Eriko, n’a pas été joint malgré plusieurs tentatives, à l’effet d’avoir sa version des faits. 

Il rejoindra donc Ekambi Brillant et Djene Djento, morts respectivement le 12 et le 15 décembre courant. 

Le défunt a eu plusieurs albums à succès et se montrait sur la scène toujours souriant. Sa chanson culte « bonadibong » produite dans des années 1980 fait toujours danser des mélomanes.

CAMEROUN :: MUSIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: Décès tragique du guitariste Apache Ango :: Cameroon news

Le corps du soliste découvert mercredi en état de décomposition à son domicile, a été conduit hier 12 janvier dans son village pour les obsèques. Michael Ango alias Apache Ango repose à Mengueme dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre. Selon une source digne de foi, la dépouille du musicien y a été conduite

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Décès tragique du guitariste Apache Ango :: Cameroon news

Le corps du soliste découvert mercredi en état de décomposition à son domicile, a été conduit hier 12 janvier dans son village pour les obsèques.

Michael Ango alias Apache Ango repose à Mengueme dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre. Selon une source digne de foi, la dépouille du musicien y a été conduite hier 13 janvier pour enterrement. La veille, soit mercredi 12 janvier, son corps sans vie et en état de putréfaction très avancée y avait été découvert par un de ses voisins.

Celui-ci a aussitôt donné l’alerte. Contacté, l’artiste Gilbratar Drakus, ancien compagnon de scène et ami du défunt, a vite réagi. Les deux ont été en effet membres du célèbre groupe « Les Têtes brûlées ». C’est Gilbratar Drakus qui se chargera d’appeler la police et les sapeurs-pompiers. A l’heure actuelle, les circonstances exactes de la mort d’ Apache Ango ne sont pas clairement connues  Les causes encore moins Ce qui est connu en revanche, c’est la situation de précarité dans laquelle vivait cet artiste décrit par plusieurs mélomanes comme un génie de la guitare solo.

Ananie Tabi, une connaissance du défunt raconte comment il a appris la disparition tragique de son ami.  » Apache Ango vivait malheureusement en autarcie dans une cabane de fortune. Depuis 2 jours, une odeur nauséabonde envahissait le quartier. Après des recherches, un de ses voisins alerte la gendarmerie. Laquelle va effectuer une descente mais décidera plus tard pour des raisons inconnues; d’abandonner le corps », relate Ananie Tabi avec tristesse.

Il poursuit : « C’est alors que le voisin évoqué qui m ‘avait vu un jour échanger avec Apache Ango me fait part de cette triste situation et me demande de joindre sa famille. j’ai réussi par joindre Gilbraltar Drakus qui a l’habitude d’organiser les obsèques des artistes par Messenger. Il a aussitôt réagi», raconte Ananie Tabi, désemparé par la dramatique disparition de ce poly instrumentiste.

De son vivant, Apache Ango tirait déjà la sonnette d’alarme quant à la situation de précarité des artistes. Dans « Engogol mbom mesik », un de ses plus grands succès, il regrette l’exil des talents partis chercher fortune ailleurs. Son cri n’a pas été attendu. L’artiste laisse pourtant un bel héritage musical. Il fait partie des pionniers qui ont modernisé le bikutsi. Sa musique reflète l’être altruiste qu’il était. Ses chansons avaient vocation à sensibiliser sur les fléaux de notre société. Dans  » Solidarité oblige », il rend un vibrant hommage à son compagnon Zanzibaf à l’ombre de qui il a évolué au sein des  » Têtes Brûlées » alors même que son aventure au sein de ce groupe n’a pas été facile.

A son départ de cette formation, il va avec Atebass, une autre grande figure des « Têtes Brûlées », fonder le groupe « Les Martiens » avant de se lancer plus tard dans une carrière solo. « Apache Ango est l’auteur d’un magnifique hommage à Zanzibar. Avec Les Têtes Brûlées, ils ont écrit une grande partie de la magnifique histoire du Bikutsi. C’est triste de voir ces grands artistes et aînés partir ainsi, après une vie dans des conditions difficiles, après avoir offert des périodes lumineuses à notre pays et à notre culture. Que son âme entre dans la paix et la joie du Père Éternel », s’est émue la chanteuse Lornoar. La mort survient dans un contexte où le monde de la musique camerounaise est déjà fragilisé avec la disparition successive d’ Ekambi Brillant, Djene Djento, Penda Dalle.

Continue Reading

CAMEROUN :: MUSIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: Décès tragique du guitariste Apache Ango :: Cameroon news

Le corps du soliste découvert mercredi en état de décomposition à son domicile, a été conduit hier 12 janvier dans son village pour les obsèques. Michael Ango alias Apache Ango repose à Mengueme dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre. Selon une source digne de foi, la dépouille du musicien y a été conduite

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Décès tragique du guitariste Apache Ango :: Cameroon news

Le corps du soliste découvert mercredi en état de décomposition à son domicile, a été conduit hier 12 janvier dans son village pour les obsèques.

Michael Ango alias Apache Ango repose à Mengueme dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre. Selon une source digne de foi, la dépouille du musicien y a été conduite hier 13 janvier pour enterrement. La veille, soit mercredi 12 janvier, son corps sans vie et en état de putréfaction très avancée y avait été découvert par un de ses voisins.

Celui-ci a aussitôt donné l’alerte. Contacté, l’artiste Gilbratar Drakus, ancien compagnon de scène et ami du défunt, a vite réagi. Les deux ont été en effet membres du célèbre groupe « Les Têtes brûlées ». C’est Gilbratar Drakus qui se chargera d’appeler la police et les sapeurs-pompiers. A l’heure actuelle, les circonstances exactes de la mort d’ Apache Ango ne sont pas clairement connues  Les causes encore moins Ce qui est connu en revanche, c’est la situation de précarité dans laquelle vivait cet artiste décrit par plusieurs mélomanes comme un génie de la guitare solo.

Ananie Tabi, une connaissance du défunt raconte comment il a appris la disparition tragique de son ami.  » Apache Ango vivait malheureusement en autarcie dans une cabane de fortune. Depuis 2 jours, une odeur nauséabonde envahissait le quartier. Après des recherches, un de ses voisins alerte la gendarmerie. Laquelle va effectuer une descente mais décidera plus tard pour des raisons inconnues; d’abandonner le corps », relate Ananie Tabi avec tristesse.

Il poursuit : « C’est alors que le voisin évoqué qui m ‘avait vu un jour échanger avec Apache Ango me fait part de cette triste situation et me demande de joindre sa famille. j’ai réussi par joindre Gilbraltar Drakus qui a l’habitude d’organiser les obsèques des artistes par Messenger. Il a aussitôt réagi», raconte Ananie Tabi, désemparé par la dramatique disparition de ce poly instrumentiste.

De son vivant, Apache Ango tirait déjà la sonnette d’alarme quant à la situation de précarité des artistes. Dans « Engogol mbom mesik », un de ses plus grands succès, il regrette l’exil des talents partis chercher fortune ailleurs. Son cri n’a pas été attendu. L’artiste laisse pourtant un bel héritage musical. Il fait partie des pionniers qui ont modernisé le bikutsi. Sa musique reflète l’être altruiste qu’il était. Ses chansons avaient vocation à sensibiliser sur les fléaux de notre société. Dans  » Solidarité oblige », il rend un vibrant hommage à son compagnon Zanzibaf à l’ombre de qui il a évolué au sein des  » Têtes Brûlées » alors même que son aventure au sein de ce groupe n’a pas été facile.

A son départ de cette formation, il va avec Atebass, une autre grande figure des « Têtes Brûlées », fonder le groupe « Les Martiens » avant de se lancer plus tard dans une carrière solo. « Apache Ango est l’auteur d’un magnifique hommage à Zanzibar. Avec Les Têtes Brûlées, ils ont écrit une grande partie de la magnifique histoire du Bikutsi. C’est triste de voir ces grands artistes et aînés partir ainsi, après une vie dans des conditions difficiles, après avoir offert des périodes lumineuses à notre pays et à notre culture. Que son âme entre dans la paix et la joie du Père Éternel », s’est émue la chanteuse Lornoar. La mort survient dans un contexte où le monde de la musique camerounaise est déjà fragilisé avec la disparition successive d’ Ekambi Brillant, Djene Djento, Penda Dalle.

Continue Reading

CAMEROUN :: MUSIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: Série noire : le chanteur Penda Dalle est mort :: Cameroon news

La série noire des artistes camerounais continue. L’artiste musicien, Penda Dalle, l’une des figures phares du Makossa s’est éteint aujourd’hui, 26 décembre à Paris. « Encore un coup dur dans la communauté artistique. Paix à son âme », a écrit l’artiste Ledoux Marcellin sur sa page Facebook.  Si les circonstances de son décès ne sont

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Série noire : le chanteur Penda Dalle est mort :: Cameroon news

La série noire des artistes camerounais continue. L’artiste musicien, Penda Dalle, l’une des figures phares du Makossa s’est éteint aujourd’hui, 26 décembre à Paris. « Encore un coup dur dans la communauté artistique. Paix à son âme », a écrit l’artiste Ledoux Marcellin sur sa page Facebook. 

Si les circonstances de son décès ne sont pas encore clarifiées, l’artiste Henri Lesentimental indique qu’il « serait mort dans les mêmes conditions que Djene Djento, donc d’arrêt cardiaque ». Il mentionne que la Sonacam attend le certificat de genre de mort pour publier le communiqué officiel. 

Son neveu, le chanteur Eriko, n’a pas été joint malgré plusieurs tentatives, à l’effet d’avoir sa version des faits. 

Il rejoindra donc Ekambi Brillant et Djene Djento, morts respectivement le 12 et le 15 décembre courant. 

Le défunt a eu plusieurs albums à succès et se montrait sur la scène toujours souriant. Sa chanson culte « bonadibong » produite dans des années 1980 fait toujours danser des mélomanes.

Continue Reading

Trending

0:00
0:00