Connect with us

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Joseph Clovis Nguéssieuk: « Pour la vitalité de la décentralisation… Un devoir de proactivité  » :: Cameroon news

Le train de 2022 entre incontestablement en gare. C’est l’heure du bilan annuel des activités menées pour donner une nouvelle physionomie, plus attractive, à la commune de Banka. Notre légitimité, fondée sur un mandat populaire au terme des élections municipales de février 2020, nous commande une démarche originale pour bâtir une cité idéale. Avant de

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Joseph Clovis Nguéssieuk: “Pour la vitalité de la décentralisation… Un devoir de proactivité ” :: Cameroon news

Le train de 2022 entre incontestablement en gare. C’est l’heure du bilan annuel des activités menées pour donner une nouvelle physionomie, plus attractive, à la commune de Banka. Notre légitimité, fondée sur un mandat populaire au terme des élections municipales de février 2020, nous commande une démarche originale pour bâtir une cité idéale.

Avant de continuer mon propos, je vais suivre les civilités liées au calendrier judéo-chrétien. En qualité de  Maire de la commune de Banka, au nom de l’ensemble du personnel communal et des conseillers municipaux, je me rappelle  qu’en ce moment où le train de l’année 2022 rentre en gare, il est temps d’envisager 2023 sous un prisme radieux. Je souhaite à toutes les populations et partenaires de la commune de Banka,  Des éclats de rire, pour dissiper la morosité, 

De l’audace, pour oser inventer et créer autrement, 
De la confiance, pour s’épanouir pleinement, 
De la bonté, pour le plaisir de donner aux autres, 
Des rayons d’espoir, pour illuminer nos idées,
De la vaillance, pour aller de l’avant tel un(e) aventurier(ère) de l’avenir! 

De la persévérance pour mener nos projets à bien.
Conscients que la redevabilité constitue l’un des axes du processus de la Décentralisation, nous nommes non seulement habités par une éthique de conviction et de responsabilité, mais, également, chantre d’une approche Républicaine et dynamique pour le développement local. Que dire après plus de 30 mois dans le fauteuil de Maire de la Commune de Banka ? Qu’elle  vision exprimée après avoir présidé à une demi-dizaine de séance du conseil municipal ? Tout simplement, nous faisons notre cette affirmation :  

« Le grand jeu de la décentralisation a ses mystères ; sans doute faut-il en rechercher les origines dans les souhaits et réticences exprimés par les collectivités…Mais comme beaucoup de jeux, il n’est pas inutile d’en connaître et d’en rationaliser les règles : faute de quoi, le risque est grand que d’aucuns soient conduits à ne plus y voir qu’un simple jeu de hasard… » Auteur  des lignes ci-dessus extraits d’une analyse intitulé « Les enjeux de la décentralisation en matière sociale »,  Michel Borgetto , semble traduire que la trajectoire du développement local est bien longue. Elle impose que, doucement, nous nous approprions des mécanismes édictées par le législateur Cameroun à travers la loi du 24 décembre 2019 portant code des collectivités territoriales décentralisées au Cameroun.  Un texte dont le fondement juridique, incontestable, se trouve être la loi constitutionnelle du  18 janvier 1996 qui,  constitue, sur le plan institutionnel, une date importante au Cameroun et reflète les bases constitutionnelles de la décentralisation au Cameroun. 

Cette consécration s’est traduite par l’institution des collectivités territoriales décentralisées avec statut constitutionnel que sont la commune et la région. Elle a consisté aussi à reconnaître à ces collectivités une personnalité juridique, une autonomie administrative et financière et une libre administration par des conseils élus. Enfin, cette consécration a consisté à aménager constitutionnellement la région sur le plan organique, à organiser sa protection, et à faire du Sénat la structure de représentation, au niveau étatique, des collectivités territoriales décentralisées. Ma petite expérience de Maire de la Commune de Banka depuis plus de 30 mois, me pousse à déduire que  cette réforme n’a pas donné lieu à une décentralisation totale. A priori, on pourrait penser que le législateur a réussi dans son entreprise. Et pourtant, aujourd’hui comme hier, c’est l’État et non les collectivités locales qui a la charge d’édicter les normes juridiques fondamentales destinées à encadrer leur action en matière sociale et dans bien d’autres domaines. 
Nous avons donc besoin de pro activité et  d’être résilients pour donner dignité et vitalité à la décentralisation au Cameroun. 
 
Ce qui exige, aux élus locaux que sommes, un engagement, une détermination constante pour la traduction dans les faits et les actes de cette décongestion des pouvoirs et des compétences du centre vers la périphérie, au mieux du sommet vers la base à travers une inscription dans une logique de développement participatif, inclusif et significatif. Notre engagement, ne saurait être perçu comme une défiance à l’endroit des autorités administratives. Nous sommes des serviteurs de la République et les adeptes de la démocratie. Pour nous, en 2023, et même après,  les principes d’égalité et  de solidarité doivent servir de boussole pour notre collaboration avec les autorités administratives, émanations de l’Etat unitaire. Une collaboration qui, bien entendu, ne saurait léser les intérêts de nos populations électrices, des hommes et des femmes avec qui nous avons scellé un contrat de confiance pour le développement réel et pluriel de la Commune de Banka, avec  pour axiome majeur, l’Etat de droit comme ciment du développement local.

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux.  L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux. 

L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise Mvié le directeur de publication ( DP) de l’hebdomadaire La Nouvelle,  Dieudonné Mveng Balla le PDG du groupe de presse La Météo, éditeur du bihebdomadaire éponyme, du quotidien Info Matin, La Météo Sports et Info TV ; Christophe Bobiokono le  DP de l’hebdomadaire jurídico- judiciaire Kalara, Haman Mana, DP du quotidien le jour, le journaliste et lanceur d’alerte Paul Chouta de Camerounweb entre autres.

Très proche de Jean Pierre Amougou Belinga pendant très longtemps, Dieudonné Mveng et Jean Pierre Amougou Belinga  se regardent en chiens de faïence depuis bientôt un an. Jean Pierre Amougou Belinga avait essayé d’envoyer Dieudonné Mveng en prison, en le harcelant par plusieurs convocations à la police judiciaire de Yaoundé,  une dette de cinq  millions francs CFA contractée  auprès de Vison Finance de Jean Pierre Amougou Belinga. Une dette qui grimpera à 20 millions francs CFA, à cause des agios divers.  Le PDG du groupe La Météo s’acquittera de sa dette de 20 millions francs CFA, s’évitant l’humiliation et le déshonneur, alors même que c’était Jean Pierre Amougou Belinga l’avaliseur de sa dette.  

La discorde.  Dieudonné Mveng désigne Parfait Ayissi, exclu des effectifs de Vision 4 de Jean Pierre Amougou Belinga en 2020.  Celui qu’on appelle affectueusement 
 » Perfecto », est  nommé directeur d’Info TV. Un recrutement très mal  pris par le PDG du groupe l’Anecdote. Selon des indiscrétions, l’homme d’affaires qu’on dit entouré de collaborateurs sans aucune personnalité, pour ne pas dire de simples larbins, se fera dire par ces derniers, que Dieudonné Mveng vient de lui faire un coup bas, voulant tuer l’audience de Vision 4. Parfait Ayissi étant un journaliste controversé, mais très connu du paysage médiatique camerounais.

Et depuis la découverte macabre du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo, deux clans supposés ou réels en poste au sein du pouvoir à Yaoundé, s’affrontent par le biais des miliciens  des réseaux sociaux. La dichotomie est vite établie sur les réseaux sociaux : le clan Laurent Esso – Amougou Belinga- Motaze, contre le clan Ferdinand Ngoh Ngoh- Cyrus Ngoh Ngoh… Depuis la mort de Martinez Zogo, les miliciens des réseaux sociaux des deux clans, supposés ou réels, se rejettent la paternité de l’assassinat répugnant de Martinez Zogo. Et tout est mis en œuvre : fabrication de Fake news, manipulation, attaque au vitriol de certains journalistes par le clan Amougou Belinga, à l’instar de Jacques Blaise Mvié, Dieudonné Mveng. 

Pour le clan présumé dont Jean Pierre Amougou Belinga est la face visible de l’iceberg, c’est « le clan  de la pieuvre » 
(Ferdinand Ngoh Ngoh le ministre d’État,  secrétaire général de la présidence de la République depuis 11 ans), le commanditaire de l’assassinat de Martinez Zogo. Les miliciens des réseaux sociaux acquis à la cause de Jean Pierre Amougou Belinga,  avancent  que c’est le camp d’en face qui a  éliminé Martinez Zogo, et projette les assassinats d’autres journalistes,  afin de mettre lesdits crimes   au compte de Jean Pierre Amougou Belinga dont le désormais feu Martinez Zogo a fait son sujet durant les tout derniers mois de sa vie, en présentant des documents selon lesquels le propriétaire du groupe l’Anecdote, est devenu milliardaire par le truchement de marchés publics fictifs, et payés rubis sur ongle, via les lignes budgétaires opaques 94, 65 et 57. Pour le clan Amougou Belinga, « le clan de la pieuvre » en profite ainsi, pour éliminer tous les patrons de presse ennemis. Sur ces listes en circulation sur les réseaux sociaux, figure Dieudonné Mveng. Le patron de presse ne comprend rien à tout cela, mais craint beaucoup pour sa vie, selon ses proches qui affirment que le PDG du groupe de presse La Météo, serait tenté de demander l’asile en Occident, ce dernier est très inquiet, malgré le soutien de sa famille, de ses amis et connaissances.  » Mais à son âge, à presque 60 ans, Dieudonné Mveng ne peut plus se permettre un exil, avec une femme et de nombreux enfants. Il faut juste que le chef de l’État prenne cette affaire de projet d’exécution de certains journalistes par l’un ou l’autre clan en lutte pour la prise de pouvoir  au sérieux. On ne sait jamais », fait savoir un proche de Dieudonné Mveng.

Il faut protéger Dieudonné Mveng. Il est sous la menace d’un assassinat à la Martinez Zogo. Et peu importe le clan suppose ou réel porteur de ce projet satanique d’assassinat de Dieudonné Mveng, seule la protection de sa vie compte.

Continue Reading

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux.  L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux. 

L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise Mvié le directeur de publication ( DP) de l’hebdomadaire La Nouvelle,  Dieudonné Mveng Balla le PDG du groupe de presse La Météo, éditeur du bihebdomadaire éponyme, du quotidien Info Matin, La Météo Sports et Info TV ; Christophe Bobiokono le  DP de l’hebdomadaire jurídico- judiciaire Kalara, Haman Mana, DP du quotidien le jour, le journaliste et lanceur d’alerte Paul Chouta de Camerounweb entre autres.

Très proche de Jean Pierre Amougou Belinga pendant très longtemps, Dieudonné Mveng et Jean Pierre Amougou Belinga  se regardent en chiens de faïence depuis bientôt un an. Jean Pierre Amougou Belinga avait essayé d’envoyer Dieudonné Mveng en prison, en le harcelant par plusieurs convocations à la police judiciaire de Yaoundé,  une dette de cinq  millions francs CFA contractée  auprès de Vison Finance de Jean Pierre Amougou Belinga. Une dette qui grimpera à 20 millions francs CFA, à cause des agios divers.  Le PDG du groupe La Météo s’acquittera de sa dette de 20 millions francs CFA, s’évitant l’humiliation et le déshonneur, alors même que c’était Jean Pierre Amougou Belinga l’avaliseur de sa dette.  

La discorde.  Dieudonné Mveng désigne Parfait Ayissi, exclu des effectifs de Vision 4 de Jean Pierre Amougou Belinga en 2020.  Celui qu’on appelle affectueusement 
 » Perfecto », est  nommé directeur d’Info TV. Un recrutement très mal  pris par le PDG du groupe l’Anecdote. Selon des indiscrétions, l’homme d’affaires qu’on dit entouré de collaborateurs sans aucune personnalité, pour ne pas dire de simples larbins, se fera dire par ces derniers, que Dieudonné Mveng vient de lui faire un coup bas, voulant tuer l’audience de Vision 4. Parfait Ayissi étant un journaliste controversé, mais très connu du paysage médiatique camerounais.

Et depuis la découverte macabre du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo, deux clans supposés ou réels en poste au sein du pouvoir à Yaoundé, s’affrontent par le biais des miliciens  des réseaux sociaux. La dichotomie est vite établie sur les réseaux sociaux : le clan Laurent Esso – Amougou Belinga- Motaze, contre le clan Ferdinand Ngoh Ngoh- Cyrus Ngoh Ngoh… Depuis la mort de Martinez Zogo, les miliciens des réseaux sociaux des deux clans, supposés ou réels, se rejettent la paternité de l’assassinat répugnant de Martinez Zogo. Et tout est mis en œuvre : fabrication de Fake news, manipulation, attaque au vitriol de certains journalistes par le clan Amougou Belinga, à l’instar de Jacques Blaise Mvié, Dieudonné Mveng. 

Pour le clan présumé dont Jean Pierre Amougou Belinga est la face visible de l’iceberg, c’est « le clan  de la pieuvre » 
(Ferdinand Ngoh Ngoh le ministre d’État,  secrétaire général de la présidence de la République depuis 11 ans), le commanditaire de l’assassinat de Martinez Zogo. Les miliciens des réseaux sociaux acquis à la cause de Jean Pierre Amougou Belinga,  avancent  que c’est le camp d’en face qui a  éliminé Martinez Zogo, et projette les assassinats d’autres journalistes,  afin de mettre lesdits crimes   au compte de Jean Pierre Amougou Belinga dont le désormais feu Martinez Zogo a fait son sujet durant les tout derniers mois de sa vie, en présentant des documents selon lesquels le propriétaire du groupe l’Anecdote, est devenu milliardaire par le truchement de marchés publics fictifs, et payés rubis sur ongle, via les lignes budgétaires opaques 94, 65 et 57. Pour le clan Amougou Belinga, « le clan de la pieuvre » en profite ainsi, pour éliminer tous les patrons de presse ennemis. Sur ces listes en circulation sur les réseaux sociaux, figure Dieudonné Mveng. Le patron de presse ne comprend rien à tout cela, mais craint beaucoup pour sa vie, selon ses proches qui affirment que le PDG du groupe de presse La Météo, serait tenté de demander l’asile en Occident, ce dernier est très inquiet, malgré le soutien de sa famille, de ses amis et connaissances.  » Mais à son âge, à presque 60 ans, Dieudonné Mveng ne peut plus se permettre un exil, avec une femme et de nombreux enfants. Il faut juste que le chef de l’État prenne cette affaire de projet d’exécution de certains journalistes par l’un ou l’autre clan en lutte pour la prise de pouvoir  au sérieux. On ne sait jamais », fait savoir un proche de Dieudonné Mveng.

Il faut protéger Dieudonné Mveng. Il est sous la menace d’un assassinat à la Martinez Zogo. Et peu importe le clan suppose ou réel porteur de ce projet satanique d’assassinat de Dieudonné Mveng, seule la protection de sa vie compte.

Continue Reading

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Lettre de Diane Zogo, épouse de Martinez ZOGO, journaliste assassiné au Cameroun :: Cameroon news

Martinez Zogo, a été sauvagement assassiné, cela ne fait plus de doute pour personne.  Alors, permettez- moi de saisir cette occasion que vous m’offrez pour interpeller et supplier solennellement toutes les hautes autorités morales du monde. Je veux ici interpeller personnellement, entre autres: – le Pape François – le Grand Imam du Cameroun – le Secrétaire général Général

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Lettre de Diane Zogo, épouse de Martinez ZOGO, journaliste assassiné au Cameroun :: Cameroon news

Martinez Zogo, a été sauvagement assassiné, cela ne fait plus de doute pour personne. 

Alors, permettez- moi de saisir cette occasion que vous m’offrez pour interpeller et supplier solennellement toutes les hautes autorités morales du monde.

Je veux ici interpeller personnellement, entre autres: 
– le Pape François 
– le Grand Imam du Cameroun 
– le Secrétaire général Général de l’ONU, Monsieur Antonio Gutérres 
– le Président de la Commission de l’Union Africaine, Monsieur Moussa Faki Mahamat. Les Presidents
 Paul Biya, Joe Biden, Xi Jinping, Emmanuel Macron, Macky Sall, et tous les autres Chefs d’Etats, les Premiers Ministres Britannique et Canadien, Messieurs Rishi Sunnak et Justin Trudeau, le Chancelier Allemand Olaf  Scholz, etc 
– Tous les Prix Nobel en vie.
– Tous les défenseurs des humains .
– Toutes les Associations des journalistes.
–  Tous les citoyens du Monde épris de paix et de Justice.
Et tous ceux qui croient  encore que l’humanité de l’homme est sacrée et passe par le respect du droit à vie de l’autre 

Je vous lance ce cri de désespoir, comme on lance à bord d’un bateau en détresse, une bouteille à la mer pour vous  implorer:

1- D’exiger au Gouvernement Camerounais la protection sans faille des enfants et de la famille de Martinez Zogo, qui aujourd’hui a peur du danger qui continue à les guetter et, des incertitudes du lendemain .

2- D’exiger du Gouvernement Camerounais que les exécutants et les commanditaires de l’odieux assassinat du père de mes enfants soient rapidement interpellés, jugés et condamnés conformément à la loi.

Que pour plus de crédibilité et de serieux, qu’une Commission d’enquête nationale et internationale sous l’égide de l’ONU soit constituée pour qu’éclate une vérité indiscutable.

3- D’exiger la finalisation rapide et sans équivoque des enquêtes qui sont à l’origine de l’exécution barbare et inhumaine de mon compagnon. Ceci afin que celui-ci ne soit pas mort pour rien. Autrement, cela équivaudrait à une deuxième exécution capitale et sommaire d’Etat.

4- Que surtout, à l’issue des enquêtes appropriées, qu’en Mémoire de Martinez Zogo que soient traqués et traduits devant les juridictions nationales et internationales pénales les prédateurs de la fortune publique Camerounaise indexés dans les documents qu’il a remis aux hautes autorités judiciaires Camerounaise, avant son immonde assassinat.

5- Que les Biens Mal acquis de ces prédateurs, où qu’ils se trouvent dans le Monde, soient à jamais tracés, repérés, saisis et restitués en Mémoire de Zogo Martinez au Peuple Camerounais . 
Ça serait bonne justice.

6- Que l’Etat du Cameroun  reconnaîsse à feu Martinez Zogo la qualité de Martyr de la République , en exaltant son courage et son patriotisme pour le bien commun.

7- Je terminerai, cette interpellation citoyenne, en appelant tous les hommes et les femmes du Monde épris de Paix, de justice et liberté de s’autoriser à défendre la Mémoire du père de mes enfants comme, celle d’un bon  père de famille qui a été lâchement et barbarement achevé parce qu’il défendait une juste et noble cause, dans l’intérêt de tous et de chacun, c’est-à-dire, la protection de l’intérêt général.

 Alors, n’hésitez pas à participer PACIFIQUEMENT à toute action ou manifestation publique ou privée qui se tiendra en quelque lieu dans le monde en Mémoire de Martinez Zogo .

Que Dieu protège le Cameroun, tous ses enfants et tous ses amis.
Que Dieu vous bénisse tous, en tant que ses créatures .

Merci beaucoup pour votre inestimable soutien.

Diane Zogo (épouse de Martinez ZOGO)

Continue Reading

Trending

0:00
0:00