Connect with us

CAMEROUN :: POLITIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: ELECTION DES SENATEURS, ANDRE SIAKA AU CŒUR D’UNE REVOLUTION AU SEIN DU RDPC A L’OUEST :: Cameroon news

Le RDPC veux  réellement changer de paradigme dans la région de l’Ouest. Les décès du SULTAN roi des bamoums et du patriarche Fotso Victor sonnent comme une nouvelle ere  au sein du RDPC dans la région de l’Ouest, un changement de paradigme. Le parti de la flamme a besoin d’une nouvelle élite, une élite capable

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: ELECTION DES SENATEURS, ANDRE SIAKA AU CŒUR D’UNE REVOLUTION AU SEIN DU RDPC A L’OUEST :: Cameroon news

Le RDPC veux  réellement changer de paradigme dans la région de l’Ouest. Les décès du SULTAN roi des bamoums et du patriarche Fotso Victor sonnent comme une nouvelle ere  au sein du RDPC dans la région de l’Ouest, un changement de paradigme.

Le parti de la flamme a besoin d’une nouvelle élite, une élite capable de s’imprégner de la vision du président national et de l’implémenter .Les élections des sénateurs auront lieu en Mars prochain, et déjà, le Koungkhi donne le ton.

Deux noms sont sur toutes les lèvres, Albert Kounche précurseur  dans l’univers de transfert d’argent avec Express Union, il s’est engagé il y a quelques mois dans la production locale de poisson, une véritable solution dans le processus d’import substitution.

Le projet poisson de Kouinche Albert est un  pied de nez au Sénateur Gouchinghe (Congelcam)  leader dans l’importation du produit qui siphonne plus de 160 milliards de FCFA par an au Cameroun et déséquilibre la balance commerciale.

Aux côtés d’Albert Kouinche, Emmanuel Wafo, le patron de la société MIT-Chimie, et président de la Commission économie et développement des entreprises au sein du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam). Ce technocrate déjà très actif dans son parti, est une solution complémentaire  pour permettre au parti de la flamme, de reconquérir la région de l’Ouest menacée par les nouveaux partis de l’opposition. 

CAMEROUN :: POLITIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: Elections à l’ordre des médecins : Paul Biya ordonne la fin du folklore (document officiel) :: Cameroon news

Ferdinand Ngoh Ngoh vient d’écrire au Secrétaire Général des services du Premier Ministre. Selon un document officiel dont la rédaction de Camer.be a pu obtenir copie, le Secrétaire d’Etat répercute en effet les instructions de Paul Biya adressé au ministre de la santé. Le chef de l’Etat camerounais demande au gouvernement représenté par le ministre

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Elections à l’ordre des médecins : Paul Biya ordonne la fin du folklore (document officiel) :: Cameroon news

Ferdinand Ngoh Ngoh vient d’écrire au Secrétaire Général des services du Premier Ministre. Selon un document officiel dont la rédaction de Camer.be a pu obtenir copie, le Secrétaire d’Etat répercute en effet les instructions de Paul Biya adressé au ministre de la santé.

Le chef de l’Etat camerounais demande au gouvernement représenté par le ministre de Santé, de prendre toutes les dispositions utiles permettant l’organisation de l’élection du bureau de l’ordre national des médecins du Cameroun.

Paul Biya instruit ses collaborateurs gouvernementaux de prévoir des conditions de sérénité, de transparence et surtout d’objectif pour atteindre ce but.

Guerre des clans

Créé en 1957, l’Ordre National des Médecins du Cameroun (ONMC) est l’institution chargée de la régulation de la profession médicale au Cameroun.

Cette institution placée sous-tutelle administrative du Ministère de la Santé Publique, compte 10 065 médecins inscrits, loin des quelques 13 mille praticiens qui exerceraient le metier sur le territoire camerounais.

Depuis Mars 2010 il est dirigé sans interruption par le docteur Guy SANDJON. 

Prévue pour se tenir le 29 décembre dernier, l’élection du président de l’ordre national des médecins du Cameroun a été reportée sine die. La commission électorale est présidée par le ministre de la Santé publique Malachie Manaouda.

Alors que plusieurs candidats sont en lice, plusieurs analystes pensent que le gouvernement veut en réalité mettre la main sur cette institution.  

La correspondance de Ferdinand Ngoh Ngoh

Continue Reading

CAMEROUN :: POLITIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: Elections à l’ordre des médecins : Paul Biya ordonne la fin du folklore (document officiel) :: Cameroon news

Ferdinand Ngoh Ngoh vient d’écrire au Secrétaire Général des services du Premier Ministre. Selon un document officiel dont la rédaction de Camer.be a pu obtenir copie, le Secrétaire d’Etat répercute en effet les instructions de Paul Biya adressé au ministre de la santé. Le chef de l’Etat camerounais demande au gouvernement représenté par le ministre

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Elections à l’ordre des médecins : Paul Biya ordonne la fin du folklore (document officiel) :: Cameroon news

Ferdinand Ngoh Ngoh vient d’écrire au Secrétaire Général des services du Premier Ministre. Selon un document officiel dont la rédaction de Camer.be a pu obtenir copie, le Secrétaire d’Etat répercute en effet les instructions de Paul Biya adressé au ministre de la santé.

Le chef de l’Etat camerounais demande au gouvernement représenté par le ministre de Santé, de prendre toutes les dispositions utiles permettant l’organisation de l’élection du bureau de l’ordre national des médecins du Cameroun.

Paul Biya instruit ses collaborateurs gouvernementaux de prévoir des conditions de sérénité, de transparence et surtout d’objectif pour atteindre ce but.

Guerre des clans

Créé en 1957, l’Ordre National des Médecins du Cameroun (ONMC) est l’institution chargée de la régulation de la profession médicale au Cameroun.

Cette institution placée sous-tutelle administrative du Ministère de la Santé Publique, compte 10 065 médecins inscrits, loin des quelques 13 mille praticiens qui exerceraient le metier sur le territoire camerounais.

Depuis Mars 2010 il est dirigé sans interruption par le docteur Guy SANDJON. 

Prévue pour se tenir le 29 décembre dernier, l’élection du président de l’ordre national des médecins du Cameroun a été reportée sine die. La commission électorale est présidée par le ministre de la Santé publique Malachie Manaouda.

Alors que plusieurs candidats sont en lice, plusieurs analystes pensent que le gouvernement veut en réalité mettre la main sur cette institution.  

La correspondance de Ferdinand Ngoh Ngoh

Continue Reading

CAMEROUN :: POLITIQUE

Infos: Actualités Cameroun :: Sénatoriales: La tenue du scrutin interdite par des sécessionnistes dans les régions anglophones :: Cameroon news

Elections sénatoriales tendues dans les régions anglophones du Cameroun, il fallait s’y attendre dans ces régions en proie à des conflits armés depuis plus de 05 ans. L’on se rappelle que par  décret, le président de la République du Cameroun a fixé récemment les élections sénatoriales pour le 12 mars 2023. Dans les régions anglophones

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Sénatoriales: La tenue du scrutin interdite par des sécessionnistes dans les régions anglophones :: Cameroon news

Elections sénatoriales tendues dans les régions anglophones du Cameroun, il fallait s’y attendre dans ces régions en proie à des conflits armés depuis plus de 05 ans.

L’on se rappelle que par  décret, le président de la République du Cameroun a fixé récemment les élections sénatoriales pour le 12 mars 2023.

Dans les régions anglophones du pays, les radicaux sécessionnistes mettent en garde

Selon le leader séparatiste Dr Cho Ayaba, « Les élections convoquées par le Cameroun le 12 mars sont interdites. Tous les facilitateurs du génocide et du colonialisme qui tentent de légitimer la domination étrangère seront arrêtés. Ambazonia ne tolérera plus jamais la légitimation des meurtriers et des imposteurs sur notre terre. Gloire au pays des braves » , indique-t-il sur son compte Twitter

les activistes anglophones continuent dans leur bataille contre le pouvoir central. Le but est clairement de contester sa légitimité. Ils estiment que « La République » occupe leur territoire de façon illégitime et en plus essaie de les phagocyter .

Pour contester la légitimité de Yaoundé, des « ghost town », journées pendant lesquelles aucune activité économique n’est menée sont instituées par eux. 

Continue Reading

Trending

0:00
0:00