Connect with us

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Bangou: Un carrefour connu grâce au rat :: Cameroon news

Celui qui se déplace pour la première fois en direction de Bangou, un village de l’Ouest du Cameroun, peut nourrir quelques fantasmes. C’est un carrefour, dont la visite se révèle riche en découvertes pour l’équipe de Camer.be ayant opéré la descente. Bangou est un village de la région de l’Ouest du Cameroun, dans le Département

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Bangou: Un carrefour connu grâce au rat :: Cameroon news

Celui qui se déplace pour la première fois en direction de Bangou, un village de l’Ouest du Cameroun, peut nourrir quelques fantasmes.

C’est un carrefour, dont la visite se révèle riche en découvertes pour l’équipe de Camer.be ayant opéré la descente.

Bangou est un village de la région de l’Ouest du Cameroun, dans le Département des Hauts-plateaux. Erigé en Arrondissement par décret N°62/DF/6338 du 17 Septembre 1962, il a une superficie de 115km² et compte à ce jour quelques 11 500 habitants. Dirigé traditionnellement par une chefferie de 2e degré, Bangou est constitué de 29 quartiers ayant à leur tête chacun une chefferie de 3e degré.

Le nouveau venu à Bangou carrefour, voit d’abord les comptoirs chargé des petites casseroles qui dominent les lieux. Puis il est frappé dans les narines pour une bonne odeur. Les conducteurs de moto taxi, rarement absents se ravitaillent à cœur joie.

Non loin du carrefour se dresse une bâtisse fait en bambou dans laquelle on y vend du vin blanc autour des petites casseroles toutes pleine de viande. A l’entrée, des affiches ventent le carrefour. « Bon appétit, le rat est prêt »

Ceux qui voudraient être rassurés le constatent : les vendeuses de rats rôtis ou cuites dans les sauces sont installées des deux côtés de la route.

Ici, la population est calme et laborieuse. Des dizaines de cases, de petits commerces, etc. complètent le décor.  » Quand je vais à Bangangté ou Bamena, je m’arrête toujours ici pour m’approvisionner en rat « , confie un conducteur de bus de transport en commun en stationnement

Ce carrefour est connu de tous car pour de nombreux visiteurs, c’est le lieu où l’on savoure la viande de brousse, le rat en particulier.

Un bon nombre de la population se consacre au travail de la terre. Au quartier KA’A-NGWEU, les champs de macabo, patates et autres arbres fruitiers se taillent une belle place dans le paysage. Peut-être une trop grosse place. C’est encore ici que l’on rencontre beaucoup de chasseurs.

 » Je préfère acheter une bonne cuisse de rat à 400 Fcfa ici à Bangou que de le faire à Douala où elle coûte plus chère », témoigne Djomhou Mathieu, installé derrière un compteur et devant son plat.

Le prix du rat varie en fonction de sa grosseur, explique une vendeuse. Des revendeurs organisés se réunissent vers le carrefour menant à Batcha pour collecter les rats attrapés fraîchement par les chasseurs afin de les revendre à ceux ou celle qui les cuisinent.

A Bangou carrefour, le rat est au centre des activités commerciales autour desquelles s’ajoutent celle du vin de palme ou de raphia. « Après un bon plat de rat, je pousse le contenu dans mon ventre avec du bon vin de raphia » nous confie un visiteur en escale. L’un de nos confrère du quotidien le jour n’ayant pas pu s’abstenir du rat assaisonné dans ce carrefour avait à l’époque pu faire un tour dans le « restaurant au riz raté (à la sauce de rat, NDLR) » du coin. Bangou carrefour est un lieu chargé d’histoire devenu un lieu à visiter. Question de donner quelques idées aux personnes qui pourraient un jour venir s’installer. Le rat, le gibier, le poisson etc. ne manquent pas ici.

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux.  L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux. 

L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise Mvié le directeur de publication ( DP) de l’hebdomadaire La Nouvelle,  Dieudonné Mveng Balla le PDG du groupe de presse La Météo, éditeur du bihebdomadaire éponyme, du quotidien Info Matin, La Météo Sports et Info TV ; Christophe Bobiokono le  DP de l’hebdomadaire jurídico- judiciaire Kalara, Haman Mana, DP du quotidien le jour, le journaliste et lanceur d’alerte Paul Chouta de Camerounweb entre autres.

Très proche de Jean Pierre Amougou Belinga pendant très longtemps, Dieudonné Mveng et Jean Pierre Amougou Belinga  se regardent en chiens de faïence depuis bientôt un an. Jean Pierre Amougou Belinga avait essayé d’envoyer Dieudonné Mveng en prison, en le harcelant par plusieurs convocations à la police judiciaire de Yaoundé,  une dette de cinq  millions francs CFA contractée  auprès de Vison Finance de Jean Pierre Amougou Belinga. Une dette qui grimpera à 20 millions francs CFA, à cause des agios divers.  Le PDG du groupe La Météo s’acquittera de sa dette de 20 millions francs CFA, s’évitant l’humiliation et le déshonneur, alors même que c’était Jean Pierre Amougou Belinga l’avaliseur de sa dette.  

La discorde.  Dieudonné Mveng désigne Parfait Ayissi, exclu des effectifs de Vision 4 de Jean Pierre Amougou Belinga en 2020.  Celui qu’on appelle affectueusement 
 » Perfecto », est  nommé directeur d’Info TV. Un recrutement très mal  pris par le PDG du groupe l’Anecdote. Selon des indiscrétions, l’homme d’affaires qu’on dit entouré de collaborateurs sans aucune personnalité, pour ne pas dire de simples larbins, se fera dire par ces derniers, que Dieudonné Mveng vient de lui faire un coup bas, voulant tuer l’audience de Vision 4. Parfait Ayissi étant un journaliste controversé, mais très connu du paysage médiatique camerounais.

Et depuis la découverte macabre du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo, deux clans supposés ou réels en poste au sein du pouvoir à Yaoundé, s’affrontent par le biais des miliciens  des réseaux sociaux. La dichotomie est vite établie sur les réseaux sociaux : le clan Laurent Esso – Amougou Belinga- Motaze, contre le clan Ferdinand Ngoh Ngoh- Cyrus Ngoh Ngoh… Depuis la mort de Martinez Zogo, les miliciens des réseaux sociaux des deux clans, supposés ou réels, se rejettent la paternité de l’assassinat répugnant de Martinez Zogo. Et tout est mis en œuvre : fabrication de Fake news, manipulation, attaque au vitriol de certains journalistes par le clan Amougou Belinga, à l’instar de Jacques Blaise Mvié, Dieudonné Mveng. 

Pour le clan présumé dont Jean Pierre Amougou Belinga est la face visible de l’iceberg, c’est « le clan  de la pieuvre » 
(Ferdinand Ngoh Ngoh le ministre d’État,  secrétaire général de la présidence de la République depuis 11 ans), le commanditaire de l’assassinat de Martinez Zogo. Les miliciens des réseaux sociaux acquis à la cause de Jean Pierre Amougou Belinga,  avancent  que c’est le camp d’en face qui a  éliminé Martinez Zogo, et projette les assassinats d’autres journalistes,  afin de mettre lesdits crimes   au compte de Jean Pierre Amougou Belinga dont le désormais feu Martinez Zogo a fait son sujet durant les tout derniers mois de sa vie, en présentant des documents selon lesquels le propriétaire du groupe l’Anecdote, est devenu milliardaire par le truchement de marchés publics fictifs, et payés rubis sur ongle, via les lignes budgétaires opaques 94, 65 et 57. Pour le clan Amougou Belinga, « le clan de la pieuvre » en profite ainsi, pour éliminer tous les patrons de presse ennemis. Sur ces listes en circulation sur les réseaux sociaux, figure Dieudonné Mveng. Le patron de presse ne comprend rien à tout cela, mais craint beaucoup pour sa vie, selon ses proches qui affirment que le PDG du groupe de presse La Météo, serait tenté de demander l’asile en Occident, ce dernier est très inquiet, malgré le soutien de sa famille, de ses amis et connaissances.  » Mais à son âge, à presque 60 ans, Dieudonné Mveng ne peut plus se permettre un exil, avec une femme et de nombreux enfants. Il faut juste que le chef de l’État prenne cette affaire de projet d’exécution de certains journalistes par l’un ou l’autre clan en lutte pour la prise de pouvoir  au sérieux. On ne sait jamais », fait savoir un proche de Dieudonné Mveng.

Il faut protéger Dieudonné Mveng. Il est sous la menace d’un assassinat à la Martinez Zogo. Et peu importe le clan suppose ou réel porteur de ce projet satanique d’assassinat de Dieudonné Mveng, seule la protection de sa vie compte.

Continue Reading

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux.  L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Assassinat du journaliste Martinez Zogo : Dieudonné Mveng et d’autres patrons de presse en danger :: Cameroon news

Selon les milieux de la presse au Cameroun, après le kidnapping de Martinez Zogo le directeur de la radio urbaine Amplitude FM émettant de Yaoundé, une liste de journalistes à éliminer, était en circulation sur les réseaux sociaux. 

L’on évoque de plus en plus des noms de patrons de presse à éliminer : Jacques Blaise Mvié le directeur de publication ( DP) de l’hebdomadaire La Nouvelle,  Dieudonné Mveng Balla le PDG du groupe de presse La Météo, éditeur du bihebdomadaire éponyme, du quotidien Info Matin, La Météo Sports et Info TV ; Christophe Bobiokono le  DP de l’hebdomadaire jurídico- judiciaire Kalara, Haman Mana, DP du quotidien le jour, le journaliste et lanceur d’alerte Paul Chouta de Camerounweb entre autres.

Très proche de Jean Pierre Amougou Belinga pendant très longtemps, Dieudonné Mveng et Jean Pierre Amougou Belinga  se regardent en chiens de faïence depuis bientôt un an. Jean Pierre Amougou Belinga avait essayé d’envoyer Dieudonné Mveng en prison, en le harcelant par plusieurs convocations à la police judiciaire de Yaoundé,  une dette de cinq  millions francs CFA contractée  auprès de Vison Finance de Jean Pierre Amougou Belinga. Une dette qui grimpera à 20 millions francs CFA, à cause des agios divers.  Le PDG du groupe La Météo s’acquittera de sa dette de 20 millions francs CFA, s’évitant l’humiliation et le déshonneur, alors même que c’était Jean Pierre Amougou Belinga l’avaliseur de sa dette.  

La discorde.  Dieudonné Mveng désigne Parfait Ayissi, exclu des effectifs de Vision 4 de Jean Pierre Amougou Belinga en 2020.  Celui qu’on appelle affectueusement 
 » Perfecto », est  nommé directeur d’Info TV. Un recrutement très mal  pris par le PDG du groupe l’Anecdote. Selon des indiscrétions, l’homme d’affaires qu’on dit entouré de collaborateurs sans aucune personnalité, pour ne pas dire de simples larbins, se fera dire par ces derniers, que Dieudonné Mveng vient de lui faire un coup bas, voulant tuer l’audience de Vision 4. Parfait Ayissi étant un journaliste controversé, mais très connu du paysage médiatique camerounais.

Et depuis la découverte macabre du corps sans vie du journaliste Martinez Zogo, deux clans supposés ou réels en poste au sein du pouvoir à Yaoundé, s’affrontent par le biais des miliciens  des réseaux sociaux. La dichotomie est vite établie sur les réseaux sociaux : le clan Laurent Esso – Amougou Belinga- Motaze, contre le clan Ferdinand Ngoh Ngoh- Cyrus Ngoh Ngoh… Depuis la mort de Martinez Zogo, les miliciens des réseaux sociaux des deux clans, supposés ou réels, se rejettent la paternité de l’assassinat répugnant de Martinez Zogo. Et tout est mis en œuvre : fabrication de Fake news, manipulation, attaque au vitriol de certains journalistes par le clan Amougou Belinga, à l’instar de Jacques Blaise Mvié, Dieudonné Mveng. 

Pour le clan présumé dont Jean Pierre Amougou Belinga est la face visible de l’iceberg, c’est « le clan  de la pieuvre » 
(Ferdinand Ngoh Ngoh le ministre d’État,  secrétaire général de la présidence de la République depuis 11 ans), le commanditaire de l’assassinat de Martinez Zogo. Les miliciens des réseaux sociaux acquis à la cause de Jean Pierre Amougou Belinga,  avancent  que c’est le camp d’en face qui a  éliminé Martinez Zogo, et projette les assassinats d’autres journalistes,  afin de mettre lesdits crimes   au compte de Jean Pierre Amougou Belinga dont le désormais feu Martinez Zogo a fait son sujet durant les tout derniers mois de sa vie, en présentant des documents selon lesquels le propriétaire du groupe l’Anecdote, est devenu milliardaire par le truchement de marchés publics fictifs, et payés rubis sur ongle, via les lignes budgétaires opaques 94, 65 et 57. Pour le clan Amougou Belinga, « le clan de la pieuvre » en profite ainsi, pour éliminer tous les patrons de presse ennemis. Sur ces listes en circulation sur les réseaux sociaux, figure Dieudonné Mveng. Le patron de presse ne comprend rien à tout cela, mais craint beaucoup pour sa vie, selon ses proches qui affirment que le PDG du groupe de presse La Météo, serait tenté de demander l’asile en Occident, ce dernier est très inquiet, malgré le soutien de sa famille, de ses amis et connaissances.  » Mais à son âge, à presque 60 ans, Dieudonné Mveng ne peut plus se permettre un exil, avec une femme et de nombreux enfants. Il faut juste que le chef de l’État prenne cette affaire de projet d’exécution de certains journalistes par l’un ou l’autre clan en lutte pour la prise de pouvoir  au sérieux. On ne sait jamais », fait savoir un proche de Dieudonné Mveng.

Il faut protéger Dieudonné Mveng. Il est sous la menace d’un assassinat à la Martinez Zogo. Et peu importe le clan suppose ou réel porteur de ce projet satanique d’assassinat de Dieudonné Mveng, seule la protection de sa vie compte.

Continue Reading

CAMEROUN :: SOCIETE

Infos: Actualités Cameroun :: Lettre de Diane Zogo, épouse de Martinez ZOGO, journaliste assassiné au Cameroun :: Cameroon news

Martinez Zogo, a été sauvagement assassiné, cela ne fait plus de doute pour personne.  Alors, permettez- moi de saisir cette occasion que vous m’offrez pour interpeller et supplier solennellement toutes les hautes autorités morales du monde. Je veux ici interpeller personnellement, entre autres: – le Pape François – le Grand Imam du Cameroun – le Secrétaire général Général

Published

on

Infos: Actualités Cameroun :: Lettre de Diane Zogo, épouse de Martinez ZOGO, journaliste assassiné au Cameroun :: Cameroon news

Martinez Zogo, a été sauvagement assassiné, cela ne fait plus de doute pour personne. 

Alors, permettez- moi de saisir cette occasion que vous m’offrez pour interpeller et supplier solennellement toutes les hautes autorités morales du monde.

Je veux ici interpeller personnellement, entre autres: 
– le Pape François 
– le Grand Imam du Cameroun 
– le Secrétaire général Général de l’ONU, Monsieur Antonio Gutérres 
– le Président de la Commission de l’Union Africaine, Monsieur Moussa Faki Mahamat. Les Presidents
 Paul Biya, Joe Biden, Xi Jinping, Emmanuel Macron, Macky Sall, et tous les autres Chefs d’Etats, les Premiers Ministres Britannique et Canadien, Messieurs Rishi Sunnak et Justin Trudeau, le Chancelier Allemand Olaf  Scholz, etc 
– Tous les Prix Nobel en vie.
– Tous les défenseurs des humains .
– Toutes les Associations des journalistes.
–  Tous les citoyens du Monde épris de paix et de Justice.
Et tous ceux qui croient  encore que l’humanité de l’homme est sacrée et passe par le respect du droit à vie de l’autre 

Je vous lance ce cri de désespoir, comme on lance à bord d’un bateau en détresse, une bouteille à la mer pour vous  implorer:

1- D’exiger au Gouvernement Camerounais la protection sans faille des enfants et de la famille de Martinez Zogo, qui aujourd’hui a peur du danger qui continue à les guetter et, des incertitudes du lendemain .

2- D’exiger du Gouvernement Camerounais que les exécutants et les commanditaires de l’odieux assassinat du père de mes enfants soient rapidement interpellés, jugés et condamnés conformément à la loi.

Que pour plus de crédibilité et de serieux, qu’une Commission d’enquête nationale et internationale sous l’égide de l’ONU soit constituée pour qu’éclate une vérité indiscutable.

3- D’exiger la finalisation rapide et sans équivoque des enquêtes qui sont à l’origine de l’exécution barbare et inhumaine de mon compagnon. Ceci afin que celui-ci ne soit pas mort pour rien. Autrement, cela équivaudrait à une deuxième exécution capitale et sommaire d’Etat.

4- Que surtout, à l’issue des enquêtes appropriées, qu’en Mémoire de Martinez Zogo que soient traqués et traduits devant les juridictions nationales et internationales pénales les prédateurs de la fortune publique Camerounaise indexés dans les documents qu’il a remis aux hautes autorités judiciaires Camerounaise, avant son immonde assassinat.

5- Que les Biens Mal acquis de ces prédateurs, où qu’ils se trouvent dans le Monde, soient à jamais tracés, repérés, saisis et restitués en Mémoire de Zogo Martinez au Peuple Camerounais . 
Ça serait bonne justice.

6- Que l’Etat du Cameroun  reconnaîsse à feu Martinez Zogo la qualité de Martyr de la République , en exaltant son courage et son patriotisme pour le bien commun.

7- Je terminerai, cette interpellation citoyenne, en appelant tous les hommes et les femmes du Monde épris de Paix, de justice et liberté de s’autoriser à défendre la Mémoire du père de mes enfants comme, celle d’un bon  père de famille qui a été lâchement et barbarement achevé parce qu’il défendait une juste et noble cause, dans l’intérêt de tous et de chacun, c’est-à-dire, la protection de l’intérêt général.

 Alors, n’hésitez pas à participer PACIFIQUEMENT à toute action ou manifestation publique ou privée qui se tiendra en quelque lieu dans le monde en Mémoire de Martinez Zogo .

Que Dieu protège le Cameroun, tous ses enfants et tous ses amis.
Que Dieu vous bénisse tous, en tant que ses créatures .

Merci beaucoup pour votre inestimable soutien.

Diane Zogo (épouse de Martinez ZOGO)

Continue Reading

Trending

0:00
0:00